Comment se transmet la grippe?

Chaque année, de plus en plus de personnes souffrent de maladies du groupe ARVI. La raison en est que les gens ne savent pas bien comment se transmet la grippe.

Cela se traduit par une large propagation de l'infection, en particulier en automne-printemps.

Caractéristiques de la transmission du virus

Pour comprendre comment la grippe se transmet de personne à personne, vous devez d’abord comprendre un peu les caractéristiques de sa structure. Le virus est une forme de vie non cellulaire. Sa taille est beaucoup plus petite que celle d'une cellule normale. De telles dimensions lui permettent de pénétrer dans la membrane biologique et d’infecter les cellules saines.

Le virus de la grippe survit mieux sur les muqueuses du corps.

La preuve en est une lésion prédominante des voies respiratoires supérieures atteintes de la maladie. Normalement, il est empêché par la structure particulière de l'épithélium ciliaire de la muqueuse nasopharyngée. Les poils et le mucus spéciaux protègent les cellules épithéliales des micro-organismes pathogènes et de la poussière.

Pour que le virion (agent viral) rejoigne une cellule saine, il a besoin de la substance hémagglutinine. Au contact de la cellule, le virion sécrète l'enzyme neuraminidase, qui commence la destruction de la membrane biologique. L'ARN viral pénètre dans le corps cellulaire et est transféré dans le noyau avec des ribosomes. Il réorganise la synthèse des protéines de sorte que la cellule commence à produire activement de nouveaux agents viraux au lieu des molécules de protéines dont elle a besoin. En conséquence, la cellule est détruite et de nouveaux virions en sortent.

Quatre à huit heures après le contact avec le virus dans le corps, environ 100 nouveaux virus apparaissent pour chaque virion. Ce nombre augmente de façon exponentielle, atteignant son maximum après 2-3 jours d’infection. Au cours des premières 48 heures, la période d'incubation correspond au temps écoulé entre le moment de l'infection et l'apparition des premiers symptômes. Pendant cette période, la personne est déjà contagieuse.

Important: étant donné qu’au cours de la période de latence, il est impossible de savoir si la grippe est transmise par le patient, il est recommandé de respecter scrupuleusement les normes sanitaires.

La réaction du système immunitaire se développe en quelques heures. La température corporelle du patient augmente brusquement, son état de santé se dégrade. Peut-être l'apparition de douleurs dans les muscles et les articulations.

Après un certain temps, le nez qui coule, la toux et la séparation des expectorations commencent - ceci indique la propagation de l'infection par les voies respiratoires supérieures.

Types de virus et leur propagation

Il est établi que les patients peuvent transmettre le virus dans les 7 jours qui suivent l’infection. Cela signifie que dans la semaine qui suit l’infection, le patient peut ne pas être infectieux pour le reste.

Pour certains enfants, cette période peut aller jusqu'à 30 jours - cela dépend de l'état du système immunitaire.

Le virus de type A peut être transmis aux animaux domestiques et aux oiseaux. Le virus B peut prendre racine dans le corps des chevaux, des porcs et des chiens - des anticorps ont été trouvés dans le sang de ces animaux. Le virus de type C peut infecter les bovins et les porcs.

Façons de se répandre

En comprenant comment la grippe se transmet, vous pouvez réduire considérablement le risque d'infection. Les gens utilisent souvent des mesures erronées pouvant même affaiblir le système immunitaire.

Les principaux modes de transmission sont:

Et si la plupart des gens connaissent le premier, le second est rarement pris en compte.

Type de transmission aéroportée

Dans la plupart des cas, la grippe est transmise par des gouttelettes aéroportées. Avec la toux, les éternuements, la salive et même l'air expiré, un grand nombre de virions sont libérés du corps, ce qui peut infecter une personne en bonne santé. Pour en infecter une autre, il faut un contact direct, ce qui implique que le virus pénètre dans les muqueuses. L'entrée et la reproduction du virus dépendent directement de la manière dont la grippe est transmise.

Au cours de la journée, environ 13 à 15 000 litres d'air passent dans le système respiratoire humain. Avec cela, les particules d'un aérosol viral se Les particules peuvent avoir différentes tailles:

  • hautement dispersés ont des tailles de 5 à 25 microns;
  • faiblement dispersé - de 25 à 100 microns.

Aussi dans l'air expiré contient de petites et grandes gouttes de liquide. Les petites gouttes sont considérées comme pouvant aller jusqu'à 250 microns, et toutes ayant une taille plus grande sont grandes. C'est en grosses gouttes que constitue le gros du virus.

Le rayon de diffusion des particules virales est d’environ un mètre, ce qui permet de prendre en compte la cinétique jusqu’à 11 mètres, et les plus petites, jusqu’à une distance de 13 à 110 cm. pénètre plus profondément dans les poumons.

  • Les particules supérieures à 10 microns sont entièrement déposées dans les voies respiratoires supérieures.
  • Des particules d’une taille de 3 microns à moitié se précipitent dans le nasopharynx et se déposent à moitié dans les poumons.
  • De petites particules d'une taille de 1 micron, presque 90%, précipitent dans les poumons.
  • Les particules inférieures à 1 micron sont pour la plupart excrétées lorsque l'air est expiré par les poumons.

En se déposant à la surface, ces particules sèchent rapidement. Le virus ne meurt pas, mais passe à l'état inactif. Au contact de la peau humaine, on peut la porter jusqu'à ce qu'elle atteigne la membrane muqueuse ou soit lavée.

Il convient de noter que lorsqu'un patient ferme la bouche en éternuant ou en toussant, jusqu'à 70% du virus se dépose à la surface de ses mains. Cela aide à protéger partiellement les autres de l’infection. Mais le contact de cette paume avec n'importe quel objet entraînera le transfert d'un grand nombre d'agents pathogènes.

Type de contact transfert

Le type de transmission par contact est plus insidieux qu’en vol. Lorsque les particules virales se déposent à la surface de la pièce, elles peuvent rester infectées jusqu'à 3 semaines. C'est-à-dire que même quelques semaines après, par exemple, qu'un enfant ait eu un virus, il est probable qu'il attrapera à nouveau la grippe.

La transmission du virus de la grippe par contact est la deuxième méthode la plus efficace. Cela est dû au fait que pendant cette période, en particulier au début, les patients s’isolent rarement des autres. Le résultat de telles actions est la propagation de la maladie non seulement entre parents, mais aussi dans les lieux publics. La méthode de contact de transmission de l'agent responsable de la grippe est particulièrement dangereuse dans de telles situations:

  • utilisation des transports en commun;
  • visiter les marchés;
  • assister à des réunions surpeuplées;
  • visites de lieux de loisirs et de divertissement.

Lorsqu'il frappe la surface de la peau, le virus reste toujours à l'état inactif. Mais s’infecter de cette manière est beaucoup plus facile qu’en vol. Après s'être installé, il suffit de toucher votre bouche ou votre nez avec votre main - et le virus frappe instantanément le mucus. Et dans ce cas, il n’a pas à surmonter les barrières de protection sous forme de muqueuse nasopharyngée - l’infection commence presque immédiatement.

La durée de la réaction

Le taux de propagation de l'infection dépend de la rapidité avec laquelle la grippe se transmet. Lors de l’évaluation des modes de transmission de la grippe et des ARVI, il apparaît clairement que la propagation rapide de la maladie:

  • un grand nombre de personnes infectées dans les transports en commun;
  • non-respect de la diffusion des locaux dans les écoles et les bureaux, au travail.

Il a été constaté que le taux de propagation de la maladie était le plus rapide dans les villes, où les liaisons de transport sont bien développées. Les voies de transmission de la grippe y sont les plus actives: le resserrement du transport pendant les heures de pointe, une foule toujours nombreuse et une diminution saisonnière du niveau global d'immunité entraînent une augmentation rapide du nombre de personnes infectées. Par conséquent, il est particulièrement important que les résidents des grandes villes sachent comment le virus de la grippe se transmet.

Quelle que soit la voie de transmission du virus de la grippe, les premiers signes de la maladie apparaissent dans les 48 heures suivant l’infection. Pendant cette période, la température corporelle augmente fortement, de la fièvre, des frissons et des douleurs musculaires apparaissent. Avec le respect du repos au lit et le respect de toutes les normes d'hygiène, la maladie dure environ 7 jours.

Important: si vous tombez malade, n'essayez pas d'aller au travail. Les températures élevées ne contribueront pas aux activités productives. De plus, le risque de propagation du virus dans tout le corps et la survenue de complications augmentent. Une personne infectée, en particulier au stade aigu, est la principale source de maladie pour les autres. Par conséquent, il est nécessaire de savoir depuis combien de temps la grippe se transmet - cela évitera la contagion de ceux qui vous entourent.

Les symptômes résiduels peuvent persister assez longtemps, en particulier si le traitement n'a pas été exécuté à temps. La contagiosité diminue 7 jours après le début de la maladie. L'un des principaux paradoxes du virus est le fait que la prise de médicaments pour réduire la température contribue à la reproduction de l'agent pathogène. L'augmentation de la température est la réaction de défense naturelle du corps. Et sa réduction, en particulier artificielle, peut réduire le potentiel de protection de l'organisme.

Facteurs contribuant à l'infection

Il arrive souvent que des personnes vivant dans des conditions similaires ne tombent pas toutes malades. La raison en est peut-être l'influence de facteurs provocateurs qui déterminent la probabilité d'infection.

Comme mentionné ci-dessus, toutes les gouttes d’aérosol viral ne prennent pas racine dans le corps. Pour protéger les organes du système respiratoire, l'épithélium fonctionne dans le nasopharynx. Il retient l'essentiel de l'agent pathogène et l'élimine à l'air expiré. Mais il est observé dans la condition du fonctionnement normal du système immunitaire. Lorsque l'immunité est affaiblie, il est beaucoup plus facile pour le virus d'infecter les cellules du rhino-pharynx.

L'un des rôles clés est joué par la quantité d'agent pathogène dans le corps. Même avec l'immunité la plus forte, le contact avec un grand nombre de virus entraîne le développement d'une pathologie. L’augmentation du nombre de virus de la grippe dans l’air contribue à:

  • mauvaise ventilation de la pièce;
  • air sec qui sèche le nasopharynx, réduisant sa fonction protectrice;
  • hypothermie sévère;
  • le stress;
  • carence en vitamines;
  • maladies infectieuses récemment transférées ou actives.

Lorsque vous évaluez la transmission de la grippe, vous devez vous rappeler que la grippe ne se transmet pas par les aliments. Les aliments subissent généralement un traitement thermique, ce qui aide à détruire le virus. Il n’ya pas de cas avéré de transmission du virus par la nourriture.

Une question très intéressante est de savoir si la grippe est transmise par un tiers. Lors du contact avec une personne infectée, la personne de contact devient également contagieuse dans les 8 à 12 heures. Pendant cette période, il ne présente toujours aucun symptôme et il peut sembler en bonne santé.

Par conséquent, en période d'exacerbation, il est nécessaire de surveiller attentivement le respect de toutes les mesures d'hygiène.

Outre le respect des normes d'hygiène, la consommation de complexes multivitaminés et le durcissement du corps aideront à préserver l'immunité.

http://gripptips.ru/inkubatsionnyiy-period/kak-peredaetsya-gripp.html

Mode de transmission de la grippe et du rhume: modes de transmission d'une personne à l'autre

La grippe est une maladie qui appartient au groupe des maladies virales. La lésion principale se situe dans les voies respiratoires supérieures et inférieures: du nasopharynx aux plus petites bronches.

La maladie est toujours accompagnée d'écoulement nasal, de toux, d'insuffisance respiratoire, d'inflammation des sinus. Une intoxication grave peut entraîner des complications dangereuses.

La ruse de la grippe réside dans le fait que le virus, qui circule dans le sang, empoisonne progressivement le corps et perturbe ses fonctions vitales. Cela se manifeste par de la fièvre, des muscles, des maux de tête, des vomissements et même des hallucinations. Dans les cas graves, le virus de la grippe provoque:

  1. Toxicose avec lésion vasculaire;
  2. nombreuses hémorragies dans les organes;
  3. pneumonie, dommages au coeur.

Lorsqu'il n'y a pas de traitement ou que la grippe est accablée, le décès n'est pas exclu.

Types de virus de la grippe

Aujourd'hui, la médecine met en évidence plusieurs variétés majeures de cette maladie virale. Nous parlons des types de virus: A, B, C.

Chaque année, l’épidémie de maladie virale se déroule à sa manière et se caractérise par un degré de gravité particulier. Ces dernières années, la grippe aviaire A (type H1N1) a été entendue par tous. Auparavant, ce virus n'était dangereux que pour les oiseaux et se propageait entre eux. Maintenant, il a tellement muté qu'une personne peut attraper la grippe aviaire.

Le virus A2 ne se propage que chez les personnes. Il est généralement divisé par l'antigène de surface. Les virus H5 et H7 sont dangereux pour la santé et la vie.

La grippe de type B est plus facilement tolérée que la grippe A, mais elle se distingue par une réaction particulièrement sévère de l'organisme. Sachant cela, il faut savoir quoi faire avec la grippe.

L'infection grippale la plus inoffensive est considérée comme le virus C, car il n'est pas capable de:

  • provoquer des symptômes graves;
  • provoquer une épidémie.

Ses symptômes sont si légers que parfois il n'apparaît même pas. Ce type de grippe est mal compris.

Comment pouvez-vous tomber malade?

La principale source du virus de la grippe est une personne malade. L'infection est sécrétée avec la salive, les expectorations et les sécrétions des voies nasales. L'infection se produit souvent lors de la toux ou des éternuements.

La grippe peut atteindre les muqueuses des yeux et du nez. Par voie aérienne, le virus pénètre immédiatement dans les voies respiratoires lors d'un contact étroit avec une personne.

Immédiatement après, l’infection se multiplie rapidement. Quelques heures suffisent pour que les muqueuses des voies respiratoires supérieures soient complètement atteintes par la maladie. Cet endroit est l'un des plus chers de la grippe.

Les médecins n'ont pas encore établi les principaux mécanismes de protection qui déclenchent le rétablissement. Mais après 5 jours du virus de la grippe:

  • cesse indépendamment de se multiplier;
  • le patient devient en sécurité pour les autres;
  • vient la récupération.

Parfois, cela ne se produit pas et le patient ressent le développement de complications. Les cellules affectées des bronches et de la trachée meurent, ouvrant la voie au virus dans les tissus plus profonds, compliquant l'élimination du mucus des bronches. En parallèle, la grippe inhibe le fonctionnement du système immunitaire.

Cela suffit pour activer la bactérie dans les voies respiratoires: staphylocoque, bacille hémophilique, pneumocoque.

Mécanisme de transmission de la grippe

De nombreux patients peuvent immédiatement répondre à la question de la transmission de la grippe. La maladie pénètre dans le corps humain:

  1. gouttelettes aéroportées;
  2. après avoir consommé de la viande contaminée (avec un traitement thermique insuffisant).

L'aérosol viral, libéré par un malade, contient des particules faiblement dispersées et très dispersées. Le tropisme est la particularité de la grippe, ainsi que de toutes les maladies respiratoires.

En d’autres termes, l’infection suffit pour atteindre les muqueuses et commencer à se multiplier rapidement. Après la pénétration du virus dans l'organisme, les réactions nécessaires à son développement réussi se produisent. À ce moment-là, la personne commence à souffrir de toux, d'éternuement et d'autres symptômes.

En contact étroit avec d’autres personnes, des fragments de virus malveillants résident sur leurs muqueuses. De plus, l'infection ne se produit pas toujours. Tout dépend de:

La grippe est-elle transmise sexuellement? Non, c'est une idée fausse. Le rhume et les autres maladies virales sont-ils transmis par d'autres moyens? Oui, il y a ce que l'on appelle la voie de contact de transmission de la maladie. Par exemple, lorsqu'une personne atteinte de la grippe se couvre le visage avec une main en éternuant ou en toussant, l'infection s'installe sur un membre.

Si vous touchez des objets avec cette main, faites une poignée de main, le virus tombe sur les mains d'une personne en bonne santé. Lorsque ce dernier ne suit pas les règles d'hygiène personnelle, la bactérie va pénétrer dans son corps. Cela provoque la propagation et la multiplication de la grippe.

Il est de notoriété publique que la majeure partie des bactéries est résistante à l'environnement extérieur. Ils peuvent être stockés sur n'importe quel élément pendant une longue période. Cela suggère que vous ne pouvez pas être infecté immédiatement.

Mesures de protection

En sachant comment le rhume et la grippe se transmettent, vous pouvez minimiser le risque d'infection. Il est recommandé de se couvrir la bouche et le nez en toussant, en éternuant avec une serviette en papier ou un mouchoir jetable. Ensuite, la serviette est nécessairement jetée à la poubelle, il s’agit d’une sorte de prophylaxie spécifique de la grippe, mais elle est en même temps très efficace.

N'oubliez pas la pureté des mains. Ils doivent être lavés à l'eau tiède avec du savon. Suffisamment d’outils spéciaux efficaces pour le traitement des mains, fabriqués à l’alcool. Il est important de ne pas toucher le visage, d’éviter tout contact étroit avec les personnes lors de l’exacerbation saisonnière des affections virales.

Si une personne est déjà malade, elle devrait rester à la maison pendant une semaine. Ceci est important pour prévenir la propagation de la grippe. Le traitement ne nécessite pas de séjour à l'hôpital. Toutefois, il peut arriver que vous appeliez une ambulance:

  • perte de conscience;
  • des convulsions;
  • éruption cutanée de couleur rouge vif;
  • vomissements répétés;
  • température supérieure à 39 degrés, qui ne peut pas être renversé par des médicaments antipyrétiques.

Ces mesures simples aideront à préserver la santé et à prévenir les complications. En conclusion, nous recommandons la vidéo incroyable de cet article, qui traite uniquement de la transmission de la grippe.

http://stopgripp.ru/bolezn/flu/kak-peredaetsya-gripp.html

Mode de transmission du virus de la grippe: modes de transmission d'une personne à l'autre

La grippe se réfère à des maladies virales. Il affecte les voies respiratoires supérieures et inférieures, provoque de nombreux symptômes désagréables. La maladie est accompagnée de toux, nez qui coule, inflammation des sinus, fièvre, larmoiement. La ruse de la maladie réside dans la capacité du virus à pénétrer dans le sang. En conséquence, il se propage rapidement dans tout le corps, touche des organes en santé et provoque des signes d'intoxication grave (maux de tête, nausée, vomissements, faiblesse, inopérabilité). Savoir comment la grippe se transmet aidera à vous protéger d'une maladie dangereuse.

Sources de la maladie

La grippe et l’infection virale respiratoire aiguë reposent sur le même principe de propagation de l’agent pathogène. Le patient est la principale source d’infection dans les deux cas.

Le virus de la grippe se caractérise par une excellente survie, en présence de conditions favorables, il est capable de conserver ses propriétés pendant une longue période. Se propageant rapidement dans l'air, il provoque des infections massives, l'apparition d'une épidémie.

Après pénétration dans l'organisme, le virus de la grippe commence à se multiplier rapidement. Après quelques heures, il affecte complètement les muqueuses des voies respiratoires. Combien de jours dure la reproduction intensive de l'agent pathogène? Habituellement, le processus s’arrête après 5 jours. Ensuite, le patient, quels que soient les symptômes restants de la maladie, devient sans danger pour les autres. Jusqu'à ce point, il est nécessaire d'éviter le contact avec les gens, suivez les instructions du médecin.

Le manque de traitement ou le manque total de traitement peut entraîner des complications (bronchite, pneumonie, méningite, sinusite, sinusite, inflammation du cerveau) et la mort.

Ensuite, dites-vous quels sont les modes de transmission de la grippe.

Aéroporté

Le mécanisme de transmission de la grippe n'est pas différent des autres rhumes. L'infection la plus courante se fait par des gouttelettes en suspension dans l'air. Cela se produit à un moment où le patient a commencé à tousser, à éternuer. La salive contenant l'agent pathogène s'envole de la bouche du porteur, tandis que l'inhalation infecte les autres.

Il existe une autre option lorsque la grippe est transmise par gouttelettes de personne à personne. Si le patient éternue dans une pièce où il n'y a personne, la probabilité d'infection des autres reste élevée. La salive contenant l'agent pathogène pénètre dans le sol, se dessèche, le virus se lève dans l'air avec la poussière. Dans des conditions favorables (chaleur, sécheresse, manque de désinfectants), il conserve les propriétés négatives pendant une longue période.

Afin de réduire la concentration de l'agent pathogène et de protéger les autres, il est nécessaire de se couvrir la bouche lors des éternuements ou de la toux.

Contact et ménage

Le virus de la grippe peut être transmis par contact. Auparavant, cette méthode était incertaine, mais des études ont montré qu’elle avait une grande influence sur la propagation de la maladie.

Comment la grippe est-elle transmise dans ce cas? Il convient de noter: le virus doit faire un chemin difficile avant qu'il ne pénètre dans le système respiratoire, va commencer la reproduction. Il doit survivre dans des conditions environnementales. Après cela, vous devrez passer par les défenses de votre corps: poil du nez, amygdales, immunoglobulines sécrétoires.

De nombreuses personnes ne respectant pas les mesures préventives élémentaires simplifient grandement le travail du virus. Peu de gens le savent: une mauvaise toux ou un éternuement, se cachant derrière sa main. Il serait préférable d'utiliser un mouchoir ou, en son absence, une manche de vêtement. Autrement, le virus et la salive se déposent dans les paumes, le patient, en touchant divers objets, contribue à sa propagation.

Une bonne prévention implique de se laver fréquemment les mains au savon, en essayant de ne pas toucher votre visage (nez, bouche, yeux). Le risque d'infection augmente lors du partage des effets personnels.

Infection sexuellement transmissible

La grippe est-elle transmise sexuellement? Beaucoup de gens s'intéressent à l'épidémie. Pour obtenir une réponse, il convient de rappeler les principaux modes de transmission de la maladie. Les rapports sexuels ne sont pas parmi eux!

Bien qu’une certaine probabilité de contracter la grippe et le ARVI existe. Cela n'arrive pas à cause de l'amour, mais par contact. Pendant les rapports sexuels, les partenaires se touchent, y compris le visage. La présence d'un virus sur les mains de l'un d'entre eux peut entraîner l'infection du second. Mais la maladie ainsi transmise est l'exception plutôt que la règle.

Contamination alimentaire

La grippe peut-elle être transmise par la nourriture? La réponse sera positive s’il ya plusieurs correspondances. À titre d’exemple, nous pouvons rappeler les souches récentes de grippe aviaire et porcine. Le virus de la maladie a été transmis par des animaux par le biais de viande infectée n'ayant pas subi le traitement thermique approprié. Mais dans la plupart des cas, le rhume et la grippe se transmettent encore par d'autres moyens.

La même chose vaut pour l'eau potable. Des recherches ont montré que la quantité de chlore libre qu'il contient est suffisante pour détruire l'agent responsable de la maladie. Et l'ébullition ultérieure du liquide ne laisse aucune chance au virus de survivre.

En résumé, nous pouvons conclure qu'il existe deux réponses à la question "Comment le virus de la grippe se transmet-il?" Il s'agit d'un trajet aérien et quotidien. Toutes les options supplémentaires ne sont pas justifiées.

http://stoporvi.ru/zabolevaniya/gripp/kak-peredaetsya-gripp.html

Comment la grippe est transmise: voies de transmission

Caractéristiques des infections virales

Après la découverte de bactéries, il est devenu évident qu'il existe d'autres causes de maladie. Pour la première fois, on parlait de virus à la fin du XIXe siècle et plus de 2 000 de leurs variétés ont été étudiées. Ils ont également un point commun: une infection virale a besoin de matière vivante, car elle ne possède que du matériel génétique. Lorsqu'un virus est inséré dans une cellule, son génome change et il commence à agir sur un parasite qui a pénétré de l'extérieur.

Types de maladies virales

Ces agents pathogènes peuvent être distingués par des traits génétiques:

  • ADN - rhumes de maladies virales humaines, hépatite B, herpès, papillomatose, varicelle, versicolor;
  • ARN - grippe, hépatite C, VIH, poliomyélite, SIDA.

Les maladies virales peuvent être classées en fonction du mécanisme d’influence sur la cellule:

  • cytopathique - les particules accumulées se rompent et le tuent;
  • Système immunitaire - le virus inclus dans le génome est endormi et ses antigènes font surface, ce qui met la cellule en danger pour le système immunitaire qui le considère comme l'agresseur.
  • pacifique - l'antigène n'est pas produit, l'état latent persiste longtemps, la réplication commence lorsque des conditions favorables sont créées;
  • régénération - la cellule se transforme en tumeur.

Comment le virus est-il transmis?

La propagation d'une infection virale entraîne:

  1. Aéroporté. Les infections virales respiratoires sont transmises en induisant des particules de mucus éclaboussées lors des éternuements.
  2. Parentérale Dans ce cas, la maladie se transmet de mère en enfant, lors de manipulations médicales, de relations sexuelles.
  3. À travers la nourriture. Les maladies virales sont ingérées avec de l'eau ou des aliments. Parfois, ils restent longtemps en mode veille et ne se manifestent que sous l'influence extérieure.

Pourquoi les maladies virales ont-elles le caractère d'épidémies?

De nombreux virus se propagent rapidement et massivement, ce qui provoque l'apparition d'épidémies. Les raisons sont les suivantes:

  1. Facilité de distribution. De nombreux virus et maladies virales graves sont facilement transmis par les gouttelettes de salive emprisonnées dans la respiration. Sous cette forme, l'agent pathogène peut maintenir l'activité pendant une longue période et est donc capable de trouver plusieurs nouveaux porteurs.
  2. Taux de reproduction Après être entrées dans le corps, les cellules sont affectées une par une, fournissant le milieu nutritif nécessaire.
  3. La difficulté d'éliminer. On ne sait pas toujours comment traiter une infection virale, cela est dû à un manque de connaissances, à la possibilité de mutations et aux difficultés de diagnostic - au début, il est facile de le confondre avec d’autres problèmes.

Symptômes d'infection virale

L'évolution des maladies virales peut varier en fonction de leur type, mais il existe des points communs.

  1. La fièvre Accompagné d'une élévation de température pouvant atteindre 38 degrés, seules les formes bénignes d'ARVI s'en passent. Si la température est plus élevée, cela indique une évolution sévère. Il est stocké pas plus de 2 semaines.
  2. Éruption cutanée Les maladies virales de la peau sont accompagnées de ces manifestations. Ils peuvent ressembler à des imperfections, à la roséole et à des vésicules. Caractéristique de l'enfance, chez un adulte éruption cutanée sont moins fréquentes.
  3. La méningite Se produit avec un entérovirus et une grippe, plus souvent chez les enfants.
  4. Intoxication - perte d'appétit, nausée, mal de tête, faiblesse et léthargie. Ces signes de maladie virale sont causés par des toxines sécrétées par l'agent pathogène pendant l'activité. La force de l’impact dépend de la gravité de la maladie; il est plus difficile pour les enfants que les adultes peuvent ne pas remarquer.
  5. La diarrhée Caractéristique pour les rotavirus, les selles sont liquides et ne contiennent pas de sang.

Maladies virales humaines - Liste

Il est impossible de nommer le nombre exact de virus - ceux-ci changent constamment et s’ajoutent à la liste. Les maladies virales énumérées ci-dessous sont les plus connues.

  1. Grippe et rhume. Leurs signes sont: faiblesse, fièvre, mal de gorge. Les médicaments antiviraux sont utilisés, avec l'ajout de bactéries, des antibiotiques sont prescrits.
  2. Rubéole. Les yeux, les voies respiratoires, les ganglions lymphatiques cervicaux et la peau sont touchés. Distribué par des gouttelettes aéroportées, accompagné d'une forte fièvre et d'éruptions cutanées.
  3. Doré Les voies respiratoires sont affectées, dans de rares cas chez les hommes, les testicules sont touchés.
  4. Fièvre jaune. Cela nuit au foie et aux vaisseaux sanguins.
  5. Rougeole Dangereux pour les enfants, affecte les intestins, les voies respiratoires et la peau.
  6. Laryngite. Cela se produit souvent dans le contexte d'autres problèmes.
  7. Poliomyélite Pénètre dans le sang par les intestins et la respiration, la paralysie survient avec des lésions cérébrales.
  8. Angine de poitrine Il en existe plusieurs types, caractérisés par des maux de tête, une forte fièvre, de graves maux de gorge et des frissons.
  9. L'hépatite. Toute variété provoque un jaunissement de la peau, une urine foncée et des matières fécales incolores, ce qui indique une violation de plusieurs fonctions du corps.
  10. Typhus Rare dans le monde moderne, affecte le système circulatoire, peut conduire à une thrombose.
  11. La syphilis Après la défaite des organes génitaux, l'agent pathogène pénètre dans les articulations et les yeux, se propage plus loin. Il ne présente aucun symptôme pendant longtemps et des examens périodiques sont donc importants.
  12. Encéphalite Le cerveau est touché, le traitement ne peut pas être garanti, le risque de décès est élevé.

Les virus les plus dangereux au monde pour l'homme

La liste des virus qui posent le plus grand danger pour notre corps:

  1. Hantavirus L'agent pathogène est transmis par les rongeurs et provoque diverses fièvres dont le taux de mortalité varie de 12 à 36%.
  2. Grippe. Ceux-ci incluent les virus les plus dangereux connus dans les actualités, différentes souches peuvent provoquer une pandémie, l'évolution sévère affecte davantage les personnes âgées et les jeunes enfants.
  3. Marburg Ouvert dans la seconde moitié du 20ème siècle, est la cause de la fièvre hémorragique. Transmis par des animaux et des personnes infectées.
  4. Rotavirus. Elle provoque la diarrhée, le traitement est simple, mais dans les pays sous-développés, 450 000 enfants en meurent chaque année.
  5. Ebola Selon 2015, le taux de mortalité est de 42%, transmis par contact avec les fluides d'une personne infectée. Les signes sont: une forte augmentation de la température, une faiblesse, des douleurs musculaires et à la gorge, une éruption cutanée, une diarrhée, des vomissements, des saignements peuvent survenir.
  6. La dengue. La mortalité est estimée à 50%, caractérisée par une intoxication, une éruption cutanée, une fièvre, des dommages aux ganglions lymphatiques. Distribué en Asie, Océanie et Afrique.
  7. Variole. Connu depuis longtemps, dangereux seulement pour les gens. Caractérisé par une éruption cutanée, de la fièvre, des vomissements et des maux de tête. Le dernier cas d'infection s'est produit en 1977.
  8. La rage Transmis par des animaux à sang chaud, affecte le système nerveux. Après l'apparition des signes, le succès du traitement est presque impossible.
  9. Lassa L'agent causal est véhiculé par des rats, ouverts pour la première fois en 1969 au Nigéria. Les reins, le système nerveux sont touchés, la myocardite et le syndrome hémorragique commencent. Le traitement est sévère, la fièvre prend jusqu'à 5 000 vies par an.
  10. Le vih Transmis par contact avec les liquides d'une personne infectée. Sans traitement, il y a une chance de vivre 9-11 ans, sa complexité réside dans la mutation constante des souches qui tuent les cellules.

Lutte contre les maladies virales

La difficulté de la lutte réside dans le changement constant des agents pathogènes connus qui rendent inefficace le traitement habituel des maladies virales. Cela rend nécessaire la recherche de nouveaux médicaments, mais au stade actuel de développement de la médecine, la plupart des mesures sont développées rapidement, avant que le seuil épidémique ne soit dépassé. Les approches suivantes sont prises:

  • etiotropic - prévention de la reproduction de l'agent pathogène;
  • chirurgical;
  • immunomodulateur.

Antibiotiques pour l'infection virale

Au cours de la maladie, l'immunité est toujours déprimée et il est parfois nécessaire de la renforcer pour détruire l'agent pathogène. Dans certains cas, des antibiotiques sont également prescrits pour les maladies virales. Il est nécessaire d’attacher une infection bactérienne qui ne tue que de cette manière. Avec une maladie virale pure, la prise de ces médicaments n’aggravera pas seulement la maladie.

La grippe

La grippe est une infection respiratoire virale aiguë causée par les virus grippaux A, B et C contenant de l'ARN, qui se manifeste par de la fièvre, une intoxication et des lésions de la muqueuse épithéliale des voies respiratoires supérieures. La grippe est un groupe d'infections virales respiratoires aiguës - ARVI.

Caractéristiques de l'agent pathogène

Le virus de la grippe appartient au genre Influenzavirus, un virus de type A peut infecter l'homme et certains animaux, les types B et C ne se reproduisant que dans le corps humain. Les virus de la grippe se caractérisent par une grande variabilité antigénique (hautement développés dans les virus de type A et B, moins dans C). Le polymorphisme antigénique contribue aux épidémies fréquentes, à une incidence multiple au cours de la saison, et ne permet pas non plus de développer une prévention relativement fiable propre à un groupe. Le virus de la grippe est instable, il meurt facilement lorsque la température atteint 50-60 degrés, sous l’action de désinfectants chimiques. À 4 ° C peut rester viable jusqu'à 2-3 semaines.

Le réservoir et la source d'infection est une personne malade (avec des manifestations cliniques évidentes ou une forme d'infection effacée). La libération maximale du virus a lieu dans les 5-6 premiers jours de la maladie. La contagiosité dépend de la gravité des symptômes catarrhaux et de la concentration du virus dans le secret des muqueuses des voies respiratoires. Le virus grippal A est également isolé chez des porcs, des chevaux et des oiseaux malades. L'une des théories modernes suggère que les oiseaux migrateurs jouent un certain rôle dans la propagation du virus de la grippe à l'échelle mondiale. Les mammifères servent de réservoir d'infection et contribuent à la formation de nouvelles souches pouvant ensuite infecter l'homme.

Le mécanisme de transmission de la grippe - aérosol, le virus se propage à travers des gouttelettes aéroportées. L'excrétion se produit avec la salive et les expectorations (toux, éternuements, paroles) qui se présentent sous la forme d'un aérosol fin dans l'air et sont inhalées par d'autres personnes. Dans certains cas, il est possible de mettre en œuvre une voie de transmission quotidienne par contact (principalement par la vaisselle, les jouets).

La susceptibilité naturelle humaine au virus de la grippe est élevée, en particulier vis-à-vis des nouveaux sérotypes. Immunité spécifique au type, sa durée avec le type de grippe A - 1-3 ans, le type B - 3-4 ans. Les bébés nourris au sein reçoivent des anticorps de la mère, mais cette immunité ne protège souvent pas contre l'infection. La prévalence du virus de la grippe est omniprésente, les épidémies sont régulièrement déclenchées, souvent à l'échelle mondiale.

Symptômes de la grippe

La période d’incubation de la grippe varie généralement de quelques heures à trois jours, l’apparition est généralement aiguë et l’évolution peut être légère, modérée, grave, avec et sans complications. Le tableau clinique de la grippe est représenté par trois complexes de symptômes principaux: l’intoxication, le catarrhe et l’hémorragie.

Le développement du syndrome d'intoxication commence dès les premières heures de la maladie, la température du corps peut monter jusqu'à 40 degrés, on note des frissons, des maux de tête et des vertiges, ainsi qu'une faiblesse générale. Il peut y avoir légère légère et arthralgie, convulsions, troubles de la conscience. L'intensité du syndrome d'intoxication détermine la gravité de la grippe non compliquée et peut varier dans de très larges limites, du malaise léger aux réactions fébriles intenses, aux vomissements centraux, aux convulsions, à la confusion et au délire.

La fièvre survient souvent en deux vagues, les symptômes commencent généralement à s'atténuer après 5 à 7 jours de maladie. Dans la période fébrile, on observe une hyperémie du visage, une hyperthermie et une peau sèche, une tachycardie est détectée et il peut y avoir une certaine réduction de la pression artérielle. Les symptômes catarrhaux apparaissent peu de temps après le développement de l'intoxication (parfois légers ou peuvent être complètement absents). Les patients se plaignent de toux sèche, d'inconfort et de douleurs dans la gorge et le rhinopharynx, de rhinite. La laryngite et la bronchite de la clinique peuvent se manifester: enrouement, douleur derrière le sternum avec une toux sèche, de plus en plus intense, et intense. À l'examen, il y a parfois une légère hyperémie de la gorge et de la paroi postérieure du pharynx, de la tachypnée.

Dans 5 à 10% des cas, la grippe peut contribuer à l'apparition d'un symptôme hémorragique. Dans le même temps, de petites hémorragies dans la membrane muqueuse de l'oropharynx, saignantes du nez, rejoignent les phénomènes catarrhales. Avec le développement d'une hémorragie sévère, sa progression en œdème pulmonaire aigu est possible. La grippe n’accompagne généralement pas de symptômes de la cavité abdominale et du petit pelvis; si une telle clinique a lieu, elle est principalement neurogène.

Les troubles intestinaux de la grippe chez les jeunes enfants sont associés au syndrome d'intoxication. Une diarrhée accompagnée de grippe chez l’adulte indique très probablement la présence de maladies chroniques du système digestif, provoquant une aggravation de l’infection. La durée moyenne de la grippe ne dépasse pas 3 à 5 jours et plus tard, parfois, une asthénie totale persiste pendant plusieurs jours. Des cas d'atypique évolution de la grippe, de formes claires, effacées, ainsi qu'une infection associée à d'autres virus ont été notés.

Complications de la grippe

La grippe peut être compliquée par diverses pathologies à la fois au début de la période (généralement causée par une infection bactérienne adhérente) et plus tard. Les complications graves de la grippe surviennent généralement chez les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes affaiblies souffrant de maladies chroniques touchant divers organes.

Très rarement, dans une intoxication extrêmement grave, la grippe est compliquée par une maladie grave pouvant être fatale - l'oedème pulmonaire hémorragique aigu. En même temps, les difficultés respiratoires sont en forte augmentation et la cyanose, sécrétions sanguinolentes, est sécrétée. L'œdème pulmonaire hémorragique aigu entraîne une insuffisance respiratoire progressive et un coma hypoxique, entraînant souvent la mort.

La fixation d’une infection au cours de la grippe contribue le plus souvent au développement de la pneumonie, les poumons étant affectés principalement par la flore streptococcique et staphylocoque, la pneumonie de cette étiologie est sujette à la destruction du tissu pulmonaire, peut être compliquée par une hémorragie pulmonaire, un œdème, un choc toxique infectieux. Après avoir souffert d'une pneumonie, les effets résiduels sous forme de bronchectasie et de pneumosclérose persistent souvent.

La grippe peut contribuer au développement de l’otite, ainsi qu’à une sinusite, une sinusite, une sinusite frontale. Une néphrite, une pyélocystite, une myosite, une inflammation de la poche cardiaque (péricardite) peuvent survenir à partir d'autres organes et systèmes. On pense que les complications cardiaques causées par la grippe entraînent une augmentation de la fréquence des infarctus du myocarde et l'apparition d'une insuffisance cardiovasculaire aiguë au cours de l'épidémie.

Chez la femme enceinte, la grippe peut provoquer un avortement spontané ou la mort du fœtus.

Diagnostic de la grippe

Les diagnostics préliminaires sont réalisés sur la base du tableau clinique et des données de diagnostics rapides du PNIF ou ELISA (détection de l'antigène du virus influenza dans les frottis prélevés dans la cavité nasale), des diagnostics sérologiques sont utilisés pour confirmer le diagnostic: l'augmentation du titre en anticorps est déterminée à l'aide de RTGA, RSK, RNGA, ELISA. La valeur diagnostique a plus que quadruplé.

Si vous soupçonnez le développement d'une pneumonie, le patient grippé peut avoir besoin de consulter un pneumologue et une radiographie pulmonaire. Avec le développement de complications des organes ORL, un examen oto-rhino-laryngologique avec une oto- et une rhinoscopie est nécessaire.

Traitement de la grippe

La grippe est traitée principalement en ambulatoire, n'hospitalisant que les patients présentant des formes d'infection graves et compliquées. En outre, les étudiants des orphelinats et des internats doivent être hospitalisés.

Pour la période de fièvre, le repos au lit, la consommation abondante d'eau, une alimentation équilibrée à part entière et des vitamines sont recommandés pour les patients. L'oseltamivir est prescrit dans les premiers jours de la maladie, en association avec la thérapie étiotropique (il présente des contre-indications: âge jusqu'à 14 ans, grossesse et allaitement, pathologies des reins et du foie). L'administration tardive d'antiviraux est inefficace. L'utilisation d'interférons peut être recommandée. En plus du traitement antiviral, de la vitamine C, du gluconate de calcium, de la rutine, des antipyrétiques et des antihistaminiques sont prescrits.

La grippe sévère nécessite souvent des mesures de désintoxication (perfusion parentérale de solutions pour hémodez, reopolyglukine) avec diurèse forcée. Aux solutions de détoxication, ajoutent souvent l’aminophylline, l’acide ascorbique, la diphénhydramine. Lorsque l'œdème des poumons ou du cerveau se développe, augmentez la dose de salurétiques, la prednisone est administrée par voie intraveineuse et les mesures de soins intensifs nécessaires sont prises. Le développement d'une insuffisance cardiovasculaire est une indication pour l'administration de thiamine pyrophosphate, d'acide sulfonique avec des préparations de procaïne, de potassium et de magnésium. Simultanément, il est procédé à la correction nécessaire de l'homéostasie interne acide-base et au contrôle des voies respiratoires.

Le virus de la grippe est divisé en plusieurs types, chacun se présentant de manière différente et est caractéristique d'une espèce particulière.

Virus de la grippe du groupe A

Il possède de nombreuses sous-espèces et souches et représente donc un danger particulier pour la population et les animaux. Une caractéristique est la modification. Autrement dit, un type d'animal différent possède sa propre sous-espèce de virus, ce qui signifie qu'un virus qui a des oiseaux infectés ne peut pas infecter les porcs et vice versa.

La grippe porcine et aviaire appartient à ce groupe. Ce sont ces deux sous-espèces qui sont le plus souvent responsables de la plupart des épidémies. Et tout cela parce que ces sous-espèces ont tendance à modifier la structure antigénique, c'est-à-dire l'immunité des réquisitions par une souche du virus, ne peut plus vaincre l'autre, car elle ne possède pas d'anticorps.

Virus de la grippe du groupe B

Plus calme en termes d'épidémies. Caractéristique seulement pour les personnes. Cependant, il a également tendance à modifier sa structure antigénique sans provoquer de réaction sévère. Ce sont principalement des enfants malades et des personnes âgées.

Virus grippal groupe C

La forme la plus anodine de la grippe, qui peut être asymptomatique chez l’adulte et chez l’enfant dans une évolution très modérée. Les épidémies de ce groupe ne sont pas fixes. Seules les personnes sont infectées.

Comment se transmet la grippe?

Premièrement, par les gouttelettes aéroportées d'un malade à un en bonne santé. Comment ça se passe? Si une personne en bonne santé est à proximité d'une personne infectée qui éternue ou qui tousse. À ce stade, les particules de salive et de crachats contaminées par le virus volent hors de la bouche du malade et sont inhalées par une personne en bonne santé.

Airborne implique également une autre méthode d'infection. C'est à ce moment qu'une personne malade éternue ou tousse, que ses particules de salive infectées touchent le sol, s'assèchent et que, de nouveau, avec la poussière, elles s'élèvent dans les airs. Dans de telles conditions, le virus de la grippe peut exister pendant plusieurs heures.

De plus, le degré de concentration du virus dans l'air avec ce mode de transmission dépend de la taille des particules, qui est déterminée par la force et la fréquence de l'acte physiologique. En d’autres termes, si une personne malade éternue en se couvrant la bouche, la concentration du virus dirigée vers l’environnement externe diminue. Et si la taille des particules infectées dépasse 100 microns, les personnes proches du patient risquent l'infection.

Ainsi, si les cellules saines de la gorge et du nez muqueux ne pouvaient empêcher l’infection et si le virus était capable de contourner les barrières protectrices du corps et d’envoyer ses particules virales dans les voies respiratoires, c’est à ce moment que la maladie a commencé à se développer.

La phase initiale du cycle d'infection est la suivante: alors que dans les voies respiratoires, le virus de la grippe est attaché à la cellule par le biais de sa protéine active hémagglutinine. Alors que son autre enzyme, la neuraminidase commence à détruire la membrane cellulaire. Et puis, par endocytose (absorption), le virus pénètre dans la cellule. Ensuite, l'ARN viral atteint le noyau de la cellule, perturbe le processus de son activité vitale et lui permet de reproduire ses propres protéines. Une fois le processus de réplication de l'ARN viral terminé, de jeunes virus apparaissent en détruisant la membrane cellulaire et en infectent de nouvelles cellules.

Une fois que le virus a pénétré dans le sang, ses particules se sont répandues dans tout le corps. Le processus de décomposition des protéines en enzymes commence, l'endothélium est endommagé, ce qui rend les parois des vaisseaux sanguins plus perméables, ce qui conduit finalement à des hémorragies et à des dommages supplémentaires aux tissus. En outre, le virus empêche le développement et la maturation du sang, entraînant une diminution du nombre de leucocytes. Cela entraîne d’autres complications graves.

L'épithélium a pour fonction de nettoyer les voies respiratoires de la poussière et des bactéries. Le virus de la grippe perturbe cette fonction, permettant à toutes sortes de microbes d’atteindre non seulement les voies respiratoires mais également les poumons. À cet égard, la grippe peut entraîner des complications telles que bronchite et pneumonie.

La courte période d'incubation de la maladie est due au fait que le virus se multiplie très rapidement. Déjà 8 heures après l’infection, une particule de virus en reproduit 103, et à la fin de la journée, le nombre de particules reproduites dépassait le millier.

Caractéristiques de la transmission du virus

Pour comprendre comment la grippe se transmet de personne à personne, vous devez d’abord comprendre un peu les caractéristiques de sa structure. Le virus est une forme de vie non cellulaire. Sa taille est beaucoup plus petite que celle d'une cellule normale. De telles dimensions lui permettent de pénétrer dans la membrane biologique et d’infecter les cellules saines.

Modes de transmission de la grippe

Le virus de la grippe survit mieux sur les muqueuses du corps.

La preuve en est une lésion prédominante des voies respiratoires supérieures atteintes de la maladie. Normalement, il est empêché par la structure particulière de l'épithélium ciliaire de la muqueuse nasopharyngée. Les poils et le mucus spéciaux protègent les cellules épithéliales des micro-organismes pathogènes et de la poussière.

Pour que le virion (agent viral) rejoigne une cellule saine, il a besoin de la substance hémagglutinine. Au contact de la cellule, le virion sécrète l'enzyme neuraminidase, qui commence la destruction de la membrane biologique. L'ARN viral pénètre dans le corps cellulaire et est transféré dans le noyau avec des ribosomes. Il réorganise la synthèse des protéines de sorte que la cellule commence à produire activement de nouveaux agents viraux au lieu des molécules de protéines dont elle a besoin. En conséquence, la cellule est détruite et de nouveaux virions en sortent.

Quatre à huit heures après le contact avec le virus dans le corps, environ 100 nouveaux virus apparaissent pour chaque virion. Ce nombre augmente de façon exponentielle, atteignant son maximum après 2-3 jours d’infection. Au cours des premières 48 heures, la période d'incubation correspond au temps écoulé entre le moment de l'infection et l'apparition des premiers symptômes. Pendant cette période, la personne est déjà contagieuse.

Important: étant donné qu’au cours de la période de latence, il est impossible de savoir si la grippe est transmise par le patient, il est recommandé de respecter scrupuleusement les normes sanitaires.

La réaction du système immunitaire se développe en quelques heures. La température corporelle du patient augmente brusquement, son état de santé se dégrade. Peut-être l'apparition de douleurs dans les muscles et les articulations.

Après un certain temps, le nez qui coule, la toux et la séparation des expectorations commencent - ceci indique la propagation de l'infection par les voies respiratoires supérieures.

Types de virus et leur propagation

Il est établi que les patients peuvent transmettre le virus dans les 7 jours qui suivent l’infection. Cela signifie que dans la semaine qui suit l’infection, le patient peut ne pas être infectieux pour le reste.

Pour certains enfants, cette période peut aller jusqu'à 30 jours - cela dépend de l'état du système immunitaire.

Le virus de type A peut être transmis aux animaux domestiques et aux oiseaux. Le virus B peut prendre racine dans le corps des chevaux, des porcs et des chiens - des anticorps ont été trouvés dans le sang de ces animaux. Le virus de type C peut infecter les bovins et les porcs.

Les chemins sont différents

Façons de se répandre

En comprenant comment la grippe se transmet, vous pouvez réduire considérablement le risque d'infection. Les gens utilisent souvent des mesures erronées pouvant même affaiblir le système immunitaire.

Les principaux modes de transmission sont:

Et si la plupart des gens connaissent le premier, le second est rarement pris en compte.

Type de transmission aéroportée

Dans la plupart des cas, la grippe est transmise par des gouttelettes aéroportées. Avec la toux, les éternuements, la salive et même l'air expiré, un grand nombre de virions sont libérés du corps, ce qui peut infecter une personne en bonne santé. Pour en infecter une autre, il faut un contact direct, ce qui implique que le virus pénètre dans les muqueuses. L'entrée et la reproduction du virus dépendent directement de la manière dont la grippe est transmise.

Nous conseillons également: Est-il possible d'attraper ARVI?

Au cours de la journée, environ 13 à 15 000 litres d'air passent dans le système respiratoire humain. Avec cela, les particules d'un aérosol viral se Les particules peuvent avoir différentes tailles:

  • hautement dispersés ont des tailles de 5 à 25 microns;
  • faiblement dispersé - de 25 à 100 microns.

Aussi dans l'air expiré contient de petites et grandes gouttes de liquide. Les petites gouttes sont considérées comme pouvant aller jusqu'à 250 microns, et toutes ayant une taille plus grande sont grandes. C'est en grosses gouttes que constitue le gros du virus.

Le rayon de diffusion des particules virales est d’environ un mètre, ce qui permet de prendre en compte la cinétique jusqu’à 11 mètres, et les plus petites, jusqu’à une distance de 13 à 110 cm. pénètre plus profondément dans les poumons.

  • Les particules supérieures à 10 microns sont entièrement déposées dans les voies respiratoires supérieures.
  • Des particules d’une taille de 3 microns à moitié se précipitent dans le nasopharynx et se déposent à moitié dans les poumons.
  • De petites particules d'une taille de 1 micron, presque 90%, précipitent dans les poumons.
  • Les particules inférieures à 1 micron sont pour la plupart excrétées lorsque l'air est expiré par les poumons.

En se déposant à la surface, ces particules sèchent rapidement. Le virus ne meurt pas, mais passe à l'état inactif. Au contact de la peau humaine, on peut la porter jusqu'à ce qu'elle atteigne la membrane muqueuse ou soit lavée.

Il convient de noter que lorsqu'un patient ferme la bouche en éternuant ou en toussant, jusqu'à 70% du virus se dépose à la surface de ses mains. Cela aide à protéger partiellement les autres de l’infection. Mais le contact de cette paume avec n'importe quel objet entraînera le transfert d'un grand nombre d'agents pathogènes.

Type de contact transfert

Le type de transmission par contact est plus insidieux qu’en vol. Lorsque les particules virales se déposent à la surface de la pièce, elles peuvent rester infectées jusqu'à 3 semaines. C'est-à-dire que même quelques semaines après, par exemple, qu'un enfant ait eu un virus, il est probable qu'il attrapera à nouveau la grippe.

La transmission du virus de la grippe par contact est la deuxième méthode la plus efficace. Cela est dû au fait que pendant cette période, en particulier au début, les patients s’isolent rarement des autres. Le résultat de telles actions est la propagation de la maladie non seulement entre parents, mais aussi dans les lieux publics. La méthode de contact de transmission de l'agent responsable de la grippe est particulièrement dangereuse dans de telles situations:

  • utilisation des transports en commun;
  • visiter les marchés;
  • assister à des réunions surpeuplées;
  • visites de lieux de loisirs et de divertissement.

Lorsqu'il frappe la surface de la peau, le virus reste toujours à l'état inactif. Mais s’infecter de cette manière est beaucoup plus facile qu’en vol. Après s'être installé, il suffit de toucher votre bouche ou votre nez avec votre main - et le virus frappe instantanément le mucus. Et dans ce cas, il n’a pas à surmonter les barrières de protection sous forme de muqueuse nasopharyngée - l’infection commence presque immédiatement.

La durée de la réaction

Le taux de propagation de l'infection dépend de la rapidité avec laquelle la grippe se transmet. Lors de l’évaluation des modes de transmission de la grippe et des ARVI, il apparaît clairement que la propagation rapide de la maladie:

  • un grand nombre de personnes infectées dans les transports en commun;
  • non-respect de la diffusion des locaux dans les écoles et les bureaux, au travail.

Nous vous conseillons également: Période d'incubation de la grippe

Il a été constaté que le taux de propagation de la maladie était le plus rapide dans les villes, où les liaisons de transport sont bien développées. Les voies de transmission de la grippe y sont les plus actives: le resserrement du transport pendant les heures de pointe, une foule toujours nombreuse et une diminution saisonnière du niveau global d'immunité entraînent une augmentation rapide du nombre de personnes infectées. Par conséquent, il est particulièrement important que les résidents des grandes villes sachent comment le virus de la grippe se transmet.

Quelle que soit la voie de transmission du virus de la grippe, les premiers signes de la maladie apparaissent dans les 48 heures suivant l’infection. Pendant cette période, la température corporelle augmente fortement, de la fièvre, des frissons et des douleurs musculaires apparaissent. Avec le respect du repos au lit et le respect de toutes les normes d'hygiène, la maladie dure environ 7 jours.

Important: si vous tombez malade, n'essayez pas d'aller au travail. Les températures élevées ne contribueront pas aux activités productives. De plus, le risque de propagation du virus dans tout le corps et la survenue de complications augmentent. Une personne infectée, en particulier au stade aigu, est la principale source de maladie pour les autres. Par conséquent, il est nécessaire de savoir depuis combien de temps la grippe se transmet - cela évitera la contagion de ceux qui vous entourent.

Les symptômes résiduels peuvent persister assez longtemps, en particulier si le traitement n'a pas été exécuté à temps. La contagiosité diminue 7 jours après le début de la maladie. L'un des principaux paradoxes du virus est le fait que la prise de médicaments pour réduire la température contribue à la reproduction de l'agent pathogène. L'augmentation de la température est la réaction de défense naturelle du corps. Et sa réduction, en particulier artificielle, peut réduire le potentiel de protection de l'organisme.

http://zdorovo.live/prostuda/kak-peredaetsya-gripp-puti-peredachi.html

Plus D'Articles Sur La Santé Pulmonaire