L'action des agents mucolytiques: les meilleurs mucolytiques

Les mucolytiques sont un type de médicament qui favorise la dilution des expectorations et facilite leur excrétion. La particularité de leur action est la dilution des expectorations sans en augmenter la quantité. Les mucolytiques sont prescrits par les thérapeutes et les pédiatres pour diverses formes de bronchite, pneumonie, fibrose kystique, asthme bronchique.

Caractéristiques effet mucolytique

Il existe deux types de médicaments qui affectent les expectorations: les mucolytiques et les expectorants. Le mécanisme de ce dernier vise à faciliter l'élimination des sécrétions bronchiques de la muqueuse bronchique. Les mucolytiques sont des médicaments qui contribuent à la dilution des sécrétions bronchiques, à leur viscosité.

L'effet mucolytique du médicament est le résultat d'une telle action du médicament, qui vise à diluer les crachats. Sa réalisation est due à l’effet des composants du médicament sur les propriétés physiques et chimiques des sécrétions bronchiques.

Les préparations de ce type remplissent les fonctions suivantes:

  • affecter directement ou indirectement la structure des expectorations épaisses;
  • réduire la capacité des sécrétions à adhérer à la paroi des voies respiratoires;
  • avoir un effet anti-inflammatoire.

Mucolytics ne doit pas être utilisé chez des patients atteints d'infections virales respiratoires aiguës et de grippe, et leur utilisation avec des médicaments antitussifs ne peut être combinée.

Principe de fonctionnement

Le mécanisme de l'action mucolytique est la dilution des glandes sécrétoires des bronches. Les mucolytiques ont un effet thérapeutique dû à la stimulation des expectorations et à la normalisation des proportions des membranes séreuses et muqueuses de ses composants. En outre, les composants du médicament affectent l'augmentation du nombre d'enzymes détruisant les liaisons peptidiques protéiques des sécrétions bronchiques. Par conséquent, sa viscosité diminue.

La quantité de surfactant augmente également - un mélange de surfactants qui enveloppe les alvéoles pulmonaires de l'intérieur. Il accélère le processus d'élimination du mucus et empêche le processus d'adhésion des villosités de l'épithélium cilié des bronches, ce qui se traduit par une augmentation de la fréquence de leurs oscillations et une accélération de la libération des glandes secrètes des bronches. Ce type d’action est typique, par exemple, d’Ambroxol. L'action de l'acétylcystéine est due à la séparation des liaisons disulfure des glycoprotéines du mucus situées dans les bronches.

Indépendamment des spécificités, une action mucolytique est une action du médicament qui contribue à la dilution des expectorations et à la dilution.

Classification

Les remèdes contre la toux mucolytique peuvent être classés dans les types suivants:

  1. Action directe. Ils détruisent les liaisons muqueuses glycopeptidiques, notamment la streptokinase, la trypsine et la streptodornase.
  2. Action indirecte. Cette catégorie comprend les terpènes et le pineny. Ces médicaments modifient la composition biochimique des expectorations, empêchent le collage de la couche de gel et affectent l'hydratation.

Parmi les médicaments qui diluent les expectorations, on trouve également:

  1. Enzymes protéolytiques. Ils contribuent à la destruction des liaisons peptidiques dans les composés glycoprotéiques, ce qui se traduit par une diminution de la viscosité et de l'élasticité du mucus. Pour le moment, leur utilisation est limitée par le risque d'effets secondaires sous forme d'allergies et de bronchospasmes. Le nombre de médicaments de cette catégorie comprend: la trypsine, la chymotrypsine ribonucléase.
  2. Dérivés de la cystéine. Fournir la séparation des liaisons disulfure-protéine qui font partie de la glycoprotéine, ce qui affecte rapidement la dilution des expectorations.
  3. Mucorégulateurs Signifie un groupe de médicaments relativement nouveau pour une expectoration productive. Leur particularité est une augmentation de la quantité de surfactant pulmonaire. En raison de la stimulation de la synthèse des glycoprotéines, la quantité de mucus et de liquide dans les expectorations est équilibrée. L'action du transport mucociliaire est activée en augmentant la quantité de surfactant. Médicaments de cette catégorie: Bromhexin, Ambroxol.

Les mucolytiques sont également divisés en synthétiques, naturels et combinés. Chacun d’eux a ses avantages et ses inconvénients:

  1. Les drogues synthétiques ont un effet plus fort sur les muqueuses. Ils diluent non seulement les mucosités, mais éliminent également les germes et soulagent l'inflammation. Mais ce type de médicament a un grand nombre d'effets secondaires.
  2. Les plantes médicinales ont un effet plus doux sur le système respiratoire. Ces fonds peuvent avoir un effet direct ou indirect - tout dépend de la composition. Le principal inconvénient de ces médicaments est le risque élevé d’allergies.
  3. Les médicaments combinés sont très efficaces et ont un effet harmonieux sur le système respiratoire. Les fonds de ce groupe peuvent provoquer des réactions indésirables, mais elles seront moins prononcées.

Indications d'utilisation

Les thérapeutes recommandent l'utilisation d'agents mucolytiques chez l'adulte en présence de pathologies respiratoires. Ils doivent être utilisés avec une toux grasse, comme il est caractérisé par des difficultés accompagnant la toux, ils apparaissent en raison de la viscosité élevée des crachats. Ce type de toux peut être observé sous la forme d'obstruction chronique des poumons et d'asthme bronchique.

Les mucolytiques sont également prescrits pour la bronchite. L'utilisation de mucolytiques avec une toux sèche est également recommandée en raison du fait qu'elles liquéfient le mucus. Les médicaments de ce type font un excellent travail avec des signes de pathologies ORL, qui s'accompagnent de la production d'un grand nombre d'expectorations séro-purulentes.

Examen des meilleurs agents mucolytiques

Il existe un grand nombre de médicaments à effet mucolytique. Mucolytiques populaires: Ambroxol, extrait de feuille de lierre, sirop de racine de réglisse, Mukaltin. Vous trouverez ci-dessous une liste des médicaments les plus connus de cette action.

Acétylcystéine

Il traite des maladies des voies respiratoires, notamment la bronchite, la pneumonie et la fibrose kystique. Le médicament a un effet thérapeutique dans l'asthme bronchique infectieux-allergique et la bronchite. Le traitement doit être accompagné d'un contrôle de la dynamique du bronchospasme. À titre préventif, les bronchodilatateurs doivent être pris en même temps.

L’ACC est disponible sous forme de solution pour inhalation à 20% dans des ampoules de 5 ou 10 ml, ainsi qu’une solution pour injection à 10% dans des ampoules de 2 ml et une solution à 5% dans des ampoules de 10 ml.

Bromhexine

Il devrait être utilisé dans les formes aiguës et chroniques de maladies inflammatoires de la trachée, des bronches et des poumons.

Cet outil est considéré comme peu toxique. Cela n'affecte pas non plus la circulation sanguine. Cependant, si vous présentez une hypersensibilité au médicament, il peut provoquer des nausées et des vomissements.

Le médicament est disponible sous forme de comprimés, sirop, solution de dilution, élixir et solution pour inhalation.

Phlegamine

C'est un produit d'association qui contient du Bromhexin, du menthol, de l'huile de menthe poivrée et de l'eucalyptus, du menthol et de l'eau pure.

Disponible en flacons en verre orange de 120 ml contenant 80 mg de bromhexine dans 100 ml.

Gvayfenezin

Ce médicament est particulièrement efficace dans le traitement des maladies respiratoires caractérisées par un écoulement difficile des crachats.

Il peut provoquer des effets secondaires tels que diarrhée, fatigue, nausée, vomissements et sensations douloureuses dans l'estomac.

Le médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance individuelle à ses composants.

Le médicament est vendu dans une pharmacie sous forme de sirop, contenant chacun 0,1 ml de guaifénisine.

Gelomirtol forte

Les composants des médicaments sont le limonène, le cynéol et l’alfapinène. Ce médicament combine la triple action: la dilution des expectorations, son élimination rapide des voies respiratoires et l’effet antibactérien.

Gelomirtol forte est particulièrement indiqué pour la pneumonie, la présence de bronchite chronique et le processus inflammatoire survenant dans les sinus paranasaux.

Cependant, son utilisation peut provoquer un certain nombre d'effets secondaires sous forme de douleur et de gêne dans l'estomac, notamment dans la région de l'estomac, exacerbation du cours des calculs biliaires et de la lithiase urinaire. Certaines personnes peuvent avoir des réactions allergiques dues à l’intolérance individuelle des composants du médicament.

En tant que contre-indication, une hypersensibilité à l'agent est attribuée, il est déconseillé de l'utiliser pendant la grossesse et pendant l'allaitement.

Le médicament est disponible en gélules pour administration orale, chacune d’elles contenant 300 mg. Le paquet contient 20, 50 et 100 pièces.

Carbocystéine

En raison des modifications des propriétés physiques et chimiques des expectorations, leur quantité augmente, ce qui contribue à son élimination plus rapide des voies respiratoires.

Il doit être utilisé en présence de maladies respiratoires, qui s'accompagnent de la libération d'une grande quantité de sécrétions visqueuses. La forme posologique du médicament sous forme de sirop peut être utilisée chez les patients diabétiques.

Le médicament peut provoquer de l'urticaire, dans de rares cas - saignement gastro-intestinal.

L'utilisation de cet outil est strictement interdite dans la forme aiguë des ulcères, dans la maladie du duodénum, ​​ainsi qu'en présence d'une intolérance individuelle aux composants du médicament. Les médicaments ne sont pas recommandés pour les mères enceintes ou allaitantes. Avant utilisation, vous devriez consulter un spécialiste.

Le médicament est disponible sous forme de capsules, qui sont dans un emballage de 20 et 1000 pièces et un sirop de 110 ml. Une capsule contient 0,375 g de carbocystéine et 5 g de sirop contient 0,25 g de carbocystéine.

Mesna

L'effet thérapeutique du médicament est similaire à celui de l'acétylcystéine. En raison de la présence du groupe sulfhydryle, l'agent détruit les composés disulfures des mucopolysaccharides des expectorations et réduit sa viscosité.

Mesna est vendu sous forme de solutions pour inhalation ou est utilisé pour les perfusions intrabronchiques pour les formes chroniques de bronchite, d'emphysème et d'atélectasie des poumons, ainsi qu'après des opérations chirurgicales des poumons, etc.

Une solution à 20% est vendue en boîtes de 6 ampoules de 3 ml.

Tableau des meilleurs mucolytiques

Vous trouverez ci-dessous une liste des agents mucolytiques avec leur description.

http://pulmono.ru/lekarstva/dlya-legkih/dejstvie-mukoliticheskih-sredstv-luchshshie-mukolitiki

L'utilisation d'agents mucolytiques dans le traitement de la toux

Les médicaments ucolytiques diluent le flegme et peuvent être utilisés si un patient présente une toux accompagnée d'expectorations difficiles à séparer, visqueuses et épaisses. C'est l'un des groupes de base de médicaments prescrits par les médecins lors du traitement de la toux productive (dite "humide").

Il existe certaines caractéristiques de l'utilisation et de l'activité des médicaments du groupe des mucolytiques:

  • L'efficacité clinique de l'utilisation de médicaments expectorants et mucolytiques est observée 5 à 7 jours après le début de l'utilisation des médicaments.
  • Au début du traitement, les patients peuvent remarquer l’effet de la «détérioration imaginaire».
  • L'utilisation de mucolytiques n'est pas recommandée pendant le traitement de patients alités en raison de leur "effet d'inondation".

Les médicaments mucolytiques sont des visicinoïdes, des enzymes protéolytiques contenant du thiol.

Indications d'utilisation, mécanisme d'action

Les patients se posent souvent une question: qu'est-ce qu'une action mucolytique? Après avoir pénétré dans la muqueuse bronchique, l'action des composants actifs des médicaments vise à détruire les molécules de protéines, en fournissant leur viscosité et leur densité. Il y a une diminution de la viscosité du mucus et le soulagement de son retrait de la région bronchique - c'est l'action mucolytique.

L'utilisation de ce groupe de médicaments contribue à:

  1. Inhibition de la formation de sécrétions bronchiques.
  2. Restauration des muqueuses endommagées des bronches.
  3. Réhydratation des expectorations.
  4. Normalisation de l'élasticité du tissu pulmonaire.
  5. Stimulation de l'élimination des expectorations de la lumière de l'arbre bronchique.

Les mucolytiques font partie du groupe des expectorants. Ils peuvent être utilisés pour détecter les expectorations visqueuses, muqueuses ou mucopuruleuses, difficiles à séparer.

Ces médicaments sont utilisés dans le traitement complexe de maladies affectant les voies respiratoires inférieures:

  • Bronchiectasis.
  • Bronchite obstructive aiguë et chronique.
  • Trachéite
  • Pneumonie.
  • Asthme bronchique.
  • Bronchiolite.
  • Fibrose kystique.

La principale caractéristique de ce groupe de médicaments est que, dans le contexte de la liquéfaction des expectorations, les substances actives ne contribuent pas à une augmentation de son volume.

Avec une toux abondante, humide et productive, la prescription de médicaments destinés à diluer les expectorations n'est pas nécessaire. En outre, il n'est pas recommandé de combiner ce groupe de mucolytiques avec des médicaments antitussifs.

Classification de la substance active

Les mucolytiques sont des médicaments qui aident à diluer les expectorations.

La pharmacologie moderne fournit la liste suivante des médicaments mucolytiques:

  • Médicaments favorisant l'accélération de la production de crachats à base de bromhexidine et d'ambroxol.
  • Médicaments pour réduire la formation de mucus.
  • Les médicaments à base d'acétylcystéine contribuent à améliorer la qualité de la viscosité et de l'élasticité du mucus bronchique.

La toux mucolytique peut également contribuer aux effets directs et indirects.
Avec l'exposition directe, il se produit une destruction rapide des liaisons polymères du mucus, situé dans les bronches.

Le médecin peut recommander l'utilisation de:

  • Acétylcystéine (ACC), Mukaltin, Mukomist, Mukobene, Fluimucil, infusion de racine d’Althea, feuilles de plantain, pied d’attaque, Althea.
  • Préparations enzymatiques réduisant la viscosité des expectorations: trypsine, chymotrypsine, ribonucléase, streptokinase.
  • Karbotsisteinov: Mukopront, Mukosola, Bronkatar.

S'il est nécessaire de fournir une action indirecte, les actions suivantes peuvent être recommandées:

  • Bromhexine: Broxin, Fulpin, Bisolvon, Flegamin.
  • Ambroxol: Amrosana, Ambrobene, Lasolvana, Medovent.
  • Antihistaminiques et anticholinergiques qui contribuent à des changements dans la productivité des glandes bronchiques.

Les patients sont invités à s'abstenir de l'automédication. Si vous toussez, vous devez consulter un médecin et déterminer la cause exacte du symptôme. Un schéma thérapeutique approprié sera attribué après une inspection sur place et un examen approfondi.

Acétylcystéine Mucolytiques

Les mucolytiques à base d’acétylcystéine sont parmi les plus actifs. Disponible sous forme de comprimés ou de poudres à usage interne.

Lors de la dissolution, le fabricant du médicament recommande l'utilisation de verrerie. Le médicament est pris immédiatement après le repas principal.

L'ingrédient actif est inclus dans les produits suivants:

Il est recommandé de ne pas utiliser de médicaments à base d'acétylcystéine:

  1. Pendant le traitement des patients souffrant d'asthme bronchique, il existe un risque de bronchospasme.
  2. Avec l'exacerbation de l'ulcère gastrique et de l'ulcère duodénal.
  3. Pendant le traitement des patients de moins de 2 ans.
  4. Dans le traitement des femmes enceintes et allaitantes.

La combinaison d'acétylcystéine avec des médicaments contenant de la nitroglycérine améliore l'effet de vasodilatation et les propriétés antiplaquettaires.

Il est recommandé d'utiliser les antibiotiques à base de céfalosporine, de tétracycline et de pénicilline au plus tôt plusieurs heures après l'utilisation de l'acétylcystéine.

Bromhexin Mucolytiques

La bromhexine contribue à la dilution des expectorations en fournissant une faible action antitussive. J'utilise des médicaments pour le traitement de la bronchite aiguë et chronique, de la pneumonie et de la trachéobronchite.

Cette substance active fait partie des médicaments suivants:

  • Phlegamine.
  • Solvina.
  • Fleksoksina.
  • Bronkhostopa.
  • Bronchotil
  • Bromhexin 8 Berlin-Hemi.

Il est recommandé de prendre les comprimés à l'intérieur, après les repas, avec suffisamment de liquide. La durée d'utilisation du médicament est déterminée par le médecin, en tenant compte de l'effet thérapeutique et des indications d'utilisation.

L'utilisation de médicaments contenant cet ingrédient actif présente certaines caractéristiques:

  • Sous l'action de Bromhexin et d'Ambroxol, les processus de production de substances couvrant les muqueuses des bronches (tensioactifs) sont activés, ce qui empêche les petites villosités d'adhérer aux muqueuses des bronches.
  • La bromhexine améliore l'efficacité de l'antibiothérapie.
  • Dans ce cas, si vous utilisez une combinaison de mucolytiques et de substances expectorantes de plantes, vous observez une augmentation de l’effet thérapeutique positif.

Afin de renforcer l'effet mucolytique des médicaments à base de bromhexidine et d'Ambroxol, il est recommandé de boire du jus de fruit.

Mucolytiques avec carbocystéine

Les médicaments à base de carbocystéine sont utilisés lors du traitement complexe de la bronchite, de la coqueluche, de l'asthme bronchique, des otites et des antrites. Activité pharmacologique similaire à l'acétylcystéine, la substance active fait partie de ces médicaments:

L'utilisation de carbocystéine est acceptable dans le traitement des patients ayant des antécédents d'asthme bronchique. Contrairement aux médicaments, qui incluent l'acétylcystéine, la carbocystéine ne contribue pas au développement des bronchospasmes.

Mucolytiques à l'Ambroxol

La bromhexine est un précurseur de médicament et Ambroxol est le métabolite actif de la bromhexine.

Ambroxol, ainsi que Bromhexin, est un analogue synthétique de l’alcaloïde Vizicin, obtenu de l’usine Justice Justice.

Cette substance entre dans la composition des médicaments portant les noms commerciaux suivants:

  • Lasolvan sous forme de comprimés et de gélules pour administration interne, solution pour inhalation, sirop pour adultes et enfants, pastilles à sucer.
  • Néo-Bronkhol sous forme de losanges.
  • Flavamed sous forme de comprimés et de solution pour administration interne.
  • Flavamed Max sous la forme de comprimés effervescents.
  • Ambrosan - comprimés à usage interne.
  • Ambroxol sous forme de comprimés et de sirop pour administration interne.
  • Halixol sous forme de comprimés et de sirop pour administration orale.
  • Vicks asset abromed - sirop oral.
  • Ambrogexal - sirop, solution, comprimés.

Il est recommandé de ne pas utiliser de médicaments à base d'ambroxol pour traiter les patients atteints d'ulcère gastrique, de syndrome convulsif, de troubles de la motilité bronchique, de sécrétions importantes (en raison du risque de stagnation du mucus dans la bronche) au cours du premier trimestre de la grossesse et de l'allaitement.

Mucolytiques avec une composition combinée

Les mucolytiques à composition combinée contiennent plusieurs ingrédients actifs qui renforcent mutuellement les effets thérapeutiques.

  • Thyme Codelac Broncho - Mucolytique combiné à Ambroxol, Glycyrrhizinate de Sodium, Extrait liquide de Thym. Peut être utilisé dans le traitement des enfants à partir de 2 ans. Il a un effet expectorant, antispasmodique et anti-inflammatoire. Non recommandé pour une utilisation pendant la grossesse et l'allaitement.
  • Ascoril Expectorate - un médicament à base de bromhexine, salbutamol, guaifénésine, racécentol. Disponible en sirop pour usage interne. La combinaison d'ingrédients actifs avec le salbutamol prévient et élimine le développement de bronchospasmes. Ce médicament est utilisé dans le traitement de la bronchite obstructive, l'asthme bronchique. Parmi les contre-indications, notons la période de grossesse et d'allaitement, l'hypertension, l'arythmie cardiaque, l'apparition d'un diabète décompensé, la thyrotoxicose, l'exacerbation des ulcères gastriques et duodénaux.

En outre, le médecin peut recommander l'utilisation de Dzhoseta (sirop), de comprimés contre la toux et de Codelac Broncho.

Ribonucléase

L'un des agents expectorants qui aident à diluer les expectorations et à exercer une action anti-inflammatoire sont les préparations enzymatiques, par exemple, la ribonucléase. La substance active est obtenue à partir du pancréas de bovin.

Le mécanisme des préparations enzymatiques est associé à leur capacité:

  • Agissez uniquement dans le domaine des tissus nécrotiques et des secrets visqueux. Ces médicaments ne démontrent aucune efficacité dans le domaine des tissus sains.
  • Couper les liaisons peptidiques dans les molécules de protéines.
  • Réduit les propriétés viscoélastiques des expectorations.

L'utilisation du médicament peut provoquer le développement de réactions allergiques et l'irritation des muqueuses des voies respiratoires. En raison du risque élevé de bronchospasmes, ce type de mucolytique est prescrit dans de rares cas.

Les médicaments mucolytiques sont souvent utilisés lors du traitement complexe du système respiratoire. La sélection des médicaments est effectuée strictement individuellement, en tenant compte de l'âge du patient, de la nature du processus pathologique et du mécanisme de l'action pharmacologique du médicament.

http://pneumoniae.net/mukoliticheskie-sredstva/

ASC Doctor - Site sur la pneumologie

Maladies pulmonaires, symptômes et traitement des organes respiratoires.

Expectorants et mucolytiques: revue des moyens

Une formation accrue (hypersécrétion) de mucus dans les voies respiratoires accompagne de nombreuses infections aiguës, ainsi que l'asthme bronchique, la maladie obstructive chronique et d'autres pathologies pulmonaires. Avec ce phénomène, il est nécessaire de prendre des médicaments expectorants et mucolytiques. Leur objectif principal est d’améliorer l’expectoration des expectorations et / ou de réduire sa formation.

Les médicaments mucoactifs sont divisés en fonction de la manière dont ils agissent sur les expectorants, les mucorégulateurs, les mucolytiques et les mucocinétiques. Vous pouvez les classer dans d'autres groupes, mais c'est cette approche qui permet de sélectionner plus précisément le médicament nécessaire pour la toux.

Un peu sur la formation de crachats

L'accumulation de crachats dans l'inflammation de la paroi des voies respiratoires

Chez les personnes en bonne santé, le mucus est sécrété en quantité normale et est continuellement éliminé à l'aide de cellules d'épithélium ciliées vers le larynx, puis pénètre dans le nasopharynx et est avalé. Une augmentation de la sécrétion de mucus dans les organes respiratoires peut être un problème, surtout si le taux de libération est supérieur à la vitesse des particules de crachats par les cellules de l'épithélium cilié.

L'hypersécrétion de mucus est un symptôme caractéristique des maladies respiratoires aiguës, ainsi que de l'asthme bronchique, de la BPCO et de la bronchite chronique, la bronchectasie. Au cours de l'inflammation provoquée par une infection, il se produit une augmentation du nombre et de la taille des cellules dites de gobelet situées dans les glandes sous-muqueuses. Se produit l'hyperactivité sécrétoire.

L'inflammation provoque une perte de fonction et une destruction des cils de l'épithélium, des modifications des propriétés physicochimiques de la membrane muqueuse et une altération de la composition des expectorations normales. Au cours de ce processus, des bactéries mortes et des cellules immunitaires, de l'épithélium desquamé, formant du pus, s'accumulent.

Le mucus à la base des expectorations est un oligomère, constitué d’eau et de protéines de poids moléculaire élevé formant un gel. Les médicaments qui modifient les caractéristiques physiques ou chimiques des expectorations sont appelés muco-actifs et, en fonction de l'effet principal, sont divisés en groupes.

Les agents expectorants et mucolytiques sont prescrits:

  • avec bronchite;
  • avec trachéite;
  • grippe et infections respiratoires aiguës;
  • avec fumeur de bronchite;
  • avec l'asthme.

Expectorants

Ces médicaments facilitent l’expectoration des expectorations et aident mieux lorsque vous avez une toux sèche.

Thermopsis

Thermo Cough Pills - Un expectorant populaire

L'herbe de cette plante quand on tousse a un effet réflexe. Il irrite modérément la paroi interne de l'estomac, ce qui a pour effet d'augmenter non seulement la sécrétion gastrique, mais aussi celle des bronches. La quantité d'expectorations augmente, elle devient plus fluide et tousse mieux. Les alcaloïdes Thermopsis stimulent le centre respiratoire en activant la toux. Lorsqu'il est utilisé à fortes doses, un centre d'excitation et de vomissement est possible.

Souvent, le thermopsis aux herbes est utilisé en association avec de la soude (bicarbonate de sodium). Cette substance stimule en outre la production de mucus, en diluant les expectorations.

D'autres plantes médicinales agissent également en augmentant par réflexe la sécrétion bronchique (réglisse, mauve des prés). Ils sont utilisés contre la toux et les expectorations difficiles à décharger pour trachéite et bronchite. Leur effet secondaire est la nausée, ces médicaments ne doivent pas être utilisés pour les ulcères gastriques et les intolérances individuelles.

La plante Thermopsis est incluse dans ces médicaments expectorants peu coûteux mais efficaces:

  • Amtersol (sirop);
  • Codelac et Codelac Broncho;
  • Codelac phyto (élixir);
  • toux sèche;
  • comprimés contre la toux;
  • Thermopsol.

Gvayfenezin

Cette substance réduit le degré de tension superficielle des expectorations et les rend plus fluides. En outre, il réduit ses propriétés adhésives ("collantes"). La viscosité des expectorations diminue et il est plus facile de s'y attendre.

Les médicaments contenant de la guaifénésine sont prescrits pour les maladies avec une toux modérément humide, pour le stade avancé de la trachéite et pour une légère évolution de la bronchite. Parmi les effets secondaires peuvent être notés des nausées, des douleurs à l'estomac, des diarrhées. Gvayfenezin a un léger effet anxiolytique et peut donc provoquer des vertiges et une somnolence. Les symptômes allergiques sont également possibles.

Les médicaments contenant de la guaifénésine ne doivent pas être pris lorsque l'on tousse avec une grande quantité d'expectorations, avec des lésions ulcéreuses de l'estomac, avec des saignements gastriques antérieurs, chez les enfants de moins de 2 ans et avec une intolérance. Lors de la réception de ces fonds est recommandé d'utiliser plus fluide, faire un massage vibrant de la poitrine. Parfois, les produits métaboliques de cette substance provoquent une coloration rose de l’urine, ce n’est pas dangereux. Gvayfenezin ne peut pas être pris simultanément avec des drogues psychotropes et de l'alcool.

Seule la guaifénésine contient les sirops Coldrex Broncho et Tussin. Il est également inclus dans les produits multicomposants:

  • Ascectorat Expectorat;
  • Vicks Active Symptomaks Plus;
  • Joset;
  • Kashnol;
  • Broncho Coldact;
  • Cofasma;
  • Novo-Passit;
  • Stoptussin;
  • Tussin Plus.

Mucorégulateurs

Les moyens de ce groupe changent la quantité de crachats. Ceux-ci incluent la carbocystéine, les anticholinergiques, les glucocorticoïdes et les antibiotiques macrolides. Il est préférable de les utiliser lorsque la toux est humide.

Carbocystéine

Sirop Libexin Mucco contient de la carbocystéine.

Cette substance a un effet pharmacologique diversifié:

  • détruit les liaisons chimiques entre les molécules qui forment le mucus;
  • modifie la charge électrique des mucopolysaccharides de l'expectoration, active la production de sialomucines;
  • active le mouvement de l'épithélium de cils;
  • réduit les propriétés visqueuses des expectorations;
  • améliore la libération de mucus des sinus paranasaux;
  • a des propriétés anti-inflammatoires.

La carbocistéine est indiquée pour les expectorations visqueuses abondantes. Ce sont la bronchite, l'obstruction bronchique, l'asthme, la bronchectasie, la coqueluche. En outre, il est utilisé dans le traitement de la sinusite et de l’otite moyenne, ainsi qu’avant la bronchoscopie ou la bronchographie.

Cette substance est bien tolérée. Peu de temps après son rendez-vous, il peut avoir des problèmes d'estomac, des selles molles ou des saignements. Probablement une éruption cutanée ou des démangeaisons.

  • aggravation des ulcères gastriques et duodénaux;
  • glomérulonéphrite chronique de toute étiologie au stade aigu;
  • 1er trimestre de la grossesse;
  • intolérance individuelle.

La carbocystéine peut être administrée aux enfants à partir de 1 mois à la posologie appropriée.

Médicaments contenant cette substance:

  • Bronchobos (sirop et capsules);
  • Libexin Mucco (sirop);
  • Fluifort (sirop et granulés solubles);
  • Fluditec (sirop).

Les anticholinergiques (bromure d'ipratropium), les glucocorticoïdes et les macrolides ont également des propriétés modérées de régulation de la mucosité. Cependant, les principaux effets de ces médicaments étant différents, ils ne sont pas utilisés directement dans le but de modifier les caractéristiques des expectorations.

Mucolytiques

Ces fonds réduisent la viscosité des expectorations en leur donnant une "fluidité". Ils sont utilisés si les crachats sont trop épais.

Acétylcystéine

Acétylcystéine éclaircit le flegme

La substance affecte directement les molécules longues et rompt les liaisons chimiques entre elles. En conséquence, les propriétés polymères du mucus s'affaiblissent et sa viscosité diminue. L'acétylcystéine est également active contre les expectorations purulentes, ce qui la distingue de nombreux autres médicaments.

La substance a un effet antioxydant, c’est-à-dire qu’elle protège les membranes cellulaires des effets néfastes des toxines et des produits métaboliques. Il améliore la production de glutathion dans le corps - une substance qui élimine activement les toxines et les radicaux libres.

L'acétylcystéine est prescrite pour les expectorations visqueuses et / ou mucopuruleuses dans les cas suivants:

  • inflammation de la trachée, des bronches, des poumons;
  • bronchiectasies;
  • atélectasie du poumon;
  • la fibrose kystique;
  • l'asthme;
  • sinusite.

Il peut être prescrit pour les enfants de 2 ans. Effets secondaires probables:

  • rarement - pathologie de l'estomac, diarrhée;
  • éruption cutanée et démangeaisons, bronchospasme;
  • lorsqu'il est utilisé dans un nébuliseur - une forte toux, stomatite;
  • épistaxis;
  • acouphènes.

L'acétylcystéine est contre-indiquée dans les exacerbations aiguës des ulcères gastriques et duodénaux, l'hémoptysie, la grossesse et l'allaitement et l'intolérance aux médicaments. Il est nécessaire de prendre une pause de 2 heures entre la prise de cette substance et celle des antibiotiques.

Liste des produits d'acétylcystéine:

  • Acestin (comprimés habituels et solubles);
  • Acétylcystéine (poudre et comprimés solubles);
  • ACC (granulés solubles, sirop);
  • ACC 100 (comprimés solubles);
  • ACC Injection (solution pour administration intramusculaire ou intraveineuse profonde);
  • ACC Long (comprimés solubles);
  • Vicks Active Expectomics (comprimés solubles);
  • H-Ac-Ratiopharm (poudre et comprimés solubles);
  • Fluimucil (solutions pour administration orale, pour inhalation et injection, granules et comprimés solubles).

Dornaza Alpha

Le médicament moderne Pulmozim est utilisé comme mucolytique pour la fibrose kystique. Il est basé sur une enzyme génétiquement modifiée qui décompose l'ADN extracellulaire.

Lorsqu’il est injecté dans les bronches et les poumons d’un tel aérosol, le mucus visqueux, purulent, aux propriétés modifiées, provoque la division et la dilatation des expectorations dans la fibrose kystique, ce qui améliore considérablement son excrétion.

En plus de la fibrose kystique, la dornase alpha peut être utilisée pour la bronchiectasie, la BPCO sévère, les malformations congénitales des poumons, la pneumonie dans le contexte de déficit immunitaire.

Les effets secondaires de ce médicament sont extrêmement rares et leur fréquence est identique à celle du placebo (produit neutre non médicamenteux). La plupart des patients ayant des sensations indésirables associées à l'utilisation de Pulmozyme peuvent continuer à l'utiliser. Cet aérosol est introduit à l'aide d'un dispositif spécial - un nébuliseur à jet. Il n'est contre-indiqué qu'en cas d'intolérance individuelle.

Erdostein

Erdomed - un médicament moderne contre la toux

Cette substance est la base du médicament Erdomed, produit en capsules et en granules solubles. Ce mucolytique a été synthétisé très récemment. Outre ses propriétés mucolytiques et antioxydantes, il réduit la capacité des bactéries à «adhérer» à la paroi du système respiratoire. Le médicament est utilisé dans le traitement de la bronchite, de la MPOC, de la bronchiectasie, de la sinusite et d'autres conditions avec des expectorations épaisses. Il est particulièrement indiqué chez les fumeurs.

  • âge jusqu'à 2 ans;
  • 1er trimestre de la grossesse;
  • pour les granules - phénylcétonurie;
  • homocystinurie;
  • insuffisance hépatique ou rénale;
  • intolérance individuelle.

Les effets secondaires sont rares. Il s’agit d’une réaction allergique, de nausées, de vomissements et de selles molles.

Mucocinétique

Ces médicaments sont utilisés contre la toux obsessionnelle et improductive, pour augmenter l'excrétion de mucus et pour nettoyer les bronches. Ils agissent principalement sur les cils de l'épithélium et réduisent également le "clutch" entre la membrane muqueuse et les particules d'expectorations. Ces médicaments sont Ambroxol et Bromhexine.

Ambroxol

Cet outil rend les expectorations liquides et élimine les bronches. En agissant sur les cellules glandulaires, Ambroxol améliore la production de la partie liquide du mucus. Sous son influence dans les poumons augmente la quantité de surfactant, assurant le lissage des alvéoles. Le médicament active les cils de l'épithélium. La toux sous son action diminue légèrement.

  • une bronchite;
  • l'asthme;
  • bronchiectasies;
  • syndrome de détresse respiratoire.

Vous pouvez utiliser le médicament dès la naissance. Il est bien toléré, occasionnant occasionnellement des troubles gastriques ou des allergies.

Ambroxol est contre-indiqué dans de tels cas:

  • ulcère peptique;
  • 1er trimestre de la grossesse;
  • des convulsions;
  • lactation.

Liste des médicaments ambroxol:

  • Ambrobene (gélules, solution pour administration orale et nébuliseur, comprimés, sirop, solution pour administration iv);
  • Ambrohexal;
  • Ambroxol;
  • Ambrolore;
  • Ambrosan;
  • Le bronchoxol;
  • Les bronches;
  • Lasolvan;
  • Lazongin;
  • Medox;
  • Néo-bronhol;
  • Rembrox;
  • Suprima-Kof;
  • Thoraxol Solution Comprimés;
  • Flavamed;
  • Halixol.

Bromhexine

Bromhexine est un médicament contre la toux sans danger

Par sa structure chimique, il ressemble beaucoup à Ambroxol. Il est utilisé pour lutter contre les expectorations visqueuses dans les cas de trachéite, bronchite, asthme, fibrose kystique et BPCO.

Le médicament est utilisé pour l'ingestion et l'inhalation de nébulisation. Son effet se développe progressivement, souvent seulement après plusieurs jours d'utilisation. Cependant, la faible toxicité et la possibilité d'utilisation chez les enfants de tout âge font de Bromhexine un médicament mucocinétique populaire.

Effets secondaires possibles: nausées, malaises gastriques, maux de tête, vertiges, éruptions cutanées, transpiration, bronchospasme.

La contre-indication n’est que l’intolérance individuelle au médicament, ce qui le distingue de l’ambroxol.

Liste de médicaments à base de bromhexine:

Agents expectorants et mucolytiques à plusieurs composants

Lorsque la toux persistante est souvent utilisé des médicaments contenant plusieurs ingrédients, se renforçant mutuellement.

http://ask-doctors.ru/otxarkivayushhie-i-mukoliticheskie-preparaty-obzor-sredstv/

Mucolytiques et expectorants: quelle différence, les médicaments populaires

Presque toutes les maladies inflammatoires d'origine virale ou virale associées au rhume sont accompagnées de toux. En fonction de la nature de la pathologie et de l'état physiologique des poumons et des bronches, la toux peut passer avec des expectorations (humide) sans être accompagnée d'une décharge (sèche).

Les sociétés pharmaceutiques modernes offrent de nombreux outils pour faire face à la toux d'étiologies variées et prévenir ses conséquences désagréables.

Quels sont les expectorants et mucolytiques

La toux sèche est considérée comme la plus dangereuse pour le corps. Une forte réduction des bronches sans excrétion du produit entraîne diverses conditions pathologiques. En l'absence de crachats, le réflexe de toux provoque beaucoup de souffrance. L'hydratation de la muqueuse respiratoire est vitale pour le corps, car ce secret aide les organes internes à se défendre contre les effets néfastes des micro-organismes pathogènes et contre les facteurs dangereux de l'environnement externe et interne.

Une toux avec une grande quantité de crachats sécrétés peut également être fatale, car la production de mucus bronchique est supérieure à ce qui est nécessaire à la norme physiologique, conduit à un blocage des voies respiratoires et à de graves difficultés respiratoires plus tard. S'accumulant dans les bronches, les expectorations peuvent progressivement s'épaissir et se durcir, s'accumulant des substances nocives en elles-mêmes et provoquant le risque de développer une maladie plus grave du patient.

C'est dans le mécanisme d'action sur les poumons et les bronches que réside la différence principale entre les médicaments expectorants et les médicaments mucolytiques.

Expectorants promouvoir la production active de crachats. Ils agissent sur le centre de la toux du cerveau et aident les bronches à se contracter plus intensément, en faisant sortir les expectorations.

Médicaments mucolytiques ils sont utilisés dans les cas où une trop grande partie des expectorations est libérée et en même temps, elle a une consistance extrêmement dangereuse, visqueuse et épaisse. Des mucolytiques sont nécessaires pour rompre les liaisons moléculaires à l’intérieur des expectorations, les rendant plus fluides et plus accessibles et permettant une élimination naturelle du corps.

Une fois que le mucus devient facilement séparable et que son passage dans les voies respiratoires ne pose plus aucun problème, les médecins recommandent de passer des agents mucolytiques aux médicaments expectorants ou de prescrire immédiatement une association médicamenteuse pouvant avoir plusieurs effets thérapeutiques sur le système respiratoire humain.

Types d'expectorants

Les expectorants sont également appelés "sécrétomoteurs" car ils sont capables de déclencher le processus de production d'expectorations et d'améliorer l'état interne des organes respiratoires de l'homme.

Selon le mécanisme d'action des médicaments expectorants, les experts divisent ces fonds en deux groupes:

  1. médicaments à action réflexe;
  2. médicaments d'action directe.

Les médicaments réflexes agissent activement sur les récepteurs responsables de la sécrétion des expectorations sécrétées. Ceci est dû à l'irritation préliminaire des récepteurs de l'estomac et à l'influence active sur le centre de la toux de la moelle oblongate. Un tel mécanisme d'action augmente la sévérité du réflexe de la toux et accélère la synthèse de la sécrétion de liquide bronchique.

Pour les préparations d'action réflexe comprennent les médicaments suivants:

  • Racine de réglisse. Il est utilisé sous forme de décoction et sous forme de sirop préparé avec l'addition de sucre et d'alcool éthylique. En outre, les pédiatres recommandent de donner aux enfants des pastilles à base de réglisse comme traitement d'entretien. La racine de cette plante médicinale contient un puissant composant de saponine - glycyrrhizine. Cette substance active stimule l'activité de l'épithélium glandulaire, aidant ainsi les bronches à excréter une quantité suffisante de mucus. En outre, les composés stéroïdiens contenus dans la racine de réglisse contribuent à procurer un effet apaisant, cicatrisant et anti-inflammatoire sur les tissus du système respiratoire, ce qui facilite grandement l'évolution de la maladie.
  • Préparations à base d'extrait de thermopsis. L'effet de ces médicaments est similaire au fait que les médicaments à base de racine de réglisse ont un mécanisme d'action similaire. La racine de thermopsis fait partie d’un grand nombre de médicaments, tels que les comprimés à extrait sec, la poudre à infuser, les comprimés contre la toux, Thermopsol. En outre, un extrait de thermopsis peut être trouvé dans les comprimés et les sirops médicinaux combinés: Amtersol, Codelac, Codelac Broncho, Codelac Neo, Mélange sec contre la toux. La forme posologique, le moyen et la méthode d'application sont choisis non seulement en fonction de l'âge et de l'état clinique du patient, mais également en fonction de ses préférences pour la prise d'agents pharmacologiques.
  • Préparations contenant du benzoate de sodium. Cette substance active n’est jamais utilisée sur plusieurs composants, mais uniquement dans le cadre d’agents pharmacologiques combinés. Les plus populaires d'entre eux sont les mélanges secs de toux et d'Amtersol. Le benzoate de sodium inhibe l'activité d'enzymes dangereuses et est capable d'exercer un effet actif sur les processus de séparation du mucus et des expectorations du corps.

Il est capable de provoquer un grand nombre d'effets secondaires et de réactions allergiques. C'est pourquoi les agents pharmaceutiques contenant du benzoate de sodium sont utilisés avec prudence, sous la surveillance obligatoire d'un médecin.

  • Huiles essentielles: terpène et eucalyptus. Les médicaments les plus connus contenant une grande quantité de telles huiles sont Evkabal, Doctor Mom, ainsi que la collecte d'herbes contre la toux contenant un pourcentage élevé de matières premières à base d'huiles essentielles. Ces substances actives ont un effet expectorant et anti-inflammatoire, agissant à la fois sur les récepteurs responsables de la production de mucus et directement sur l'épithélium tapissant la surface des organes respiratoires.

Drogues expectorantes d'action directe favoriser le renforcement du composant directement liquide des expectorations, facilitant grandement sa séparation. L'effet secondaire principal de ces substances actives est une séparation accrue de la morve et un larmoiement, car le médicament peut affecter la viscosité de tous les fluides corporels. Ces médicaments sont considérés comme classiques, voire obsolètes, et sont donc utilisés assez rarement: iodures de sodium et de potassium, ammoniac, huile essentielle d’anis.

L'exception concerne l'origan et le romarin sauvage des marais sauvages, qui font partie des collections antitussives populaires, ainsi que des médicaments combinés contre la toux: Dr. Mom, Bronhofit, etc.

Types d'agents mucolytiques

Les agents mucolytiques sont classés principalement en fonction de leur composition, car leur mécanisme d'action est très similaire: dilution de la composition des expectorations, modification de sa composition pour une séparation plus aisée de la surface des bronches et des poumons et élimination progressive des sécrétions excessives du corps.

Parmi les mucolytiques, les experts distinguent particulièrement les médicaments suivants:

  • Préparations de guaifénésine. Cette substance active peut réduire de manière significative le degré de tension superficielle des sécrétions pulmonaires et sa densité. Gvayfenezin aide à traiter la toux humide modérée et la bronchite avec un degré de fuite peu compliqué. Parmi les médicaments contenant ce composant mucolytique, les plus populaires sont: Ascoril, Wicks Active Symptomaks, Dzhoset, Kashnol, Codelac Broncho, Tussin plus.
  • Mucorégulateurs: médicaments à forte teneur en acétylcystéine et carbocystéine. Ces médicaments, en plus de mucolytiques, sont capables de stimuler l’activité motrice des cils de l’épithélium et de provoquer une production accélérée de crachats par le corps. Grâce à une combinaison d'effet moteur et anti-inflammatoire, la prise de médicaments contenant de l'acétylcystéine et de la carbocystéine non seulement guérira la toux, mais réduira également de manière importante la congestion nasale. Mucorégulateurs populaires: ACC, Libexin, Acestine, Wix Active Expectomedic, Fluimucil, Fluditec.
  • Mukokinetics. Il s'agit d'une liste exhaustive de médicaments dont l'effet principal est l'effet sur les cellules glandulaires des tissus des poumons et des bronches. Ils aident à la production du composant liquide de l'expectoration, ainsi qu'à la production de surfactant - une substance qui favorise l'ouverture des alvéoles, la libération de la respiration et un écoulement plus facile des sécrétions excessives des poumons. Mukokinetics peut être utilisé de manière monocomposante et faire partie de la composition de préparations médicinales contenant une multitude de substances actives pour un effet complexe sur les bronches. Ces médicaments sont considérés comme les plus populaires et sont activement prescrits par des médecins spécialistes aux patients de tous âges: Bromhexin, Ambrobene, Lasolvan, Flavamed, Bronchoxol.

Pour obtenir l'effet le plus rapide possible, les spécialistes médicaux recommandent l'utilisation d'agents mucolytiques comme inhalations, sous des formes posologiques spéciales pour l'inhalation directe. Cela facilitera grandement le processus d'absorption et ne perdra pas de temps supplémentaire pour l'allocation des métabolites actifs directement dans l'organisme.

Bien que presque tous les médicaments contre la toux soient vendus sans ordonnance médicale, il est conseillé de consulter un spécialiste avant l'utilisation pour choisir l'agent pharmacologique le plus efficace dans chaque cas clinique spécifique.

Si vous le souhaitez, vous pouvez combiner l'utilisation de médicaments chimiques avec des remèdes populaires populaires et des collections antitussives à base de plantes. Cependant, il faut se rappeler que les herbes peuvent également être incompatibles avec les composants pharmacologiques actifs du médicament pris. Il est nécessaire de lire attentivement les instructions non seulement pour connaître le mécanisme d’action et les effets secondaires, mais également pour déterminer comment prendre ce médicament et les mesures thérapeutiques complémentaires à prendre.

Kuznetsova Irina, examinatrice médicale

15.392 vues au total, 4 vues aujourd'hui

http://okeydoc.ru/mukolitiki-i-otxarkivayushhie-sredstva-v-chem-raznica-populyarnye-preparaty/

Action mucolytique: une liste de médicaments, ce que c'est

Dans la plupart des cas, la maladie atteint une personne lorsqu'elle n'est pas prête à la rencontrer. Les infections virales sont les affections les plus courantes dans le monde moderne. Avec eux, il y a souvent des maladies qui affectent le système respiratoire. Si de tels maux se produisent, un symptôme fréquent est une toux, qui peut être sèche ou humide.

Cependant, dans tous les cas, si vous êtes confronté à une telle maladie, vous devez prendre certaines mesures pour aider votre corps à éliminer le mucus des bronches. Lors du diagnostic de maladies respiratoires chez les patients, les médecins prescrivent souvent des médicaments ayant un effet mucolytique. Ce sont ces outils qui permettent de diluer les expectorations lors de la prise, ainsi que de créer un effet expectorant, grâce à quoi les expectorations sont efficacement excrétés des bronches.

Flegme

Si une maladie des voies respiratoires qui survient chez une personne est accompagnée d'une toux sèche, il est alors important de nettoyer les bronches du mucus qui s'y est accumulé. À l'aide de la toux, le corps tente de l'enlever. Cependant, ce n'est pas facile à faire si les crachats sont plutôt épais. Lorsqu'un patient dans le bureau d'un spécialiste se plaint d'une toux sèche et aboyante, on lui prescrit habituellement un mucolytique. Le principal effet de l’utilisation de ces médicaments est qu’ils permettent le retrait des expectorations.

Les mucolytiques sont des médicaments à effet expectorant, que les experts divisent en deux groupes: l'action directe et l'action indirecte. Ceux-ci, ainsi que d'autres, stimulent le travail des glandes bronchiques. Ceci est assuré en créant une irritation réflexe de la membrane muqueuse, qui assure en définitive la dilution des expectorations. Ce que signifie prescrire au patient en cas de maladie des voies respiratoires, détermine le médecin traitant. Lorsqu'il prend une décision, il étudie au préalable la nature de l'évolution de la maladie et prend en outre en compte l'image de l'évolution de la pathologie.

Pour cette raison, la personne atteinte de la maladie ne doit pas choisir indépendamment un médicament qui l’aidera à faire face à la toux. Si un certain remède est efficace dans le traitement de la maladie d'une personne, il ne peut pas aider l'autre. Des médicaments tels que la cystéine, l'acétylcystéine et la trypsine sont parmi les spécialistes à effet direct. Les moyens ayant un effet indirect sont Bromhexine et Ambroxol.

Les principaux groupes de mucolytiques

Tous les mucolytiques, actuellement produits par l’industrie pharmacologique, sont divisés en trois types:

  • fournir une réduction de l'épaisseur de mucus;
  • contribuer à l'écoulement des expectorations;
  • permettant de réduire la quantité de mucus.

Médicaments appartenant au premier groupe de médicaments, prescrits par les médecins aux patients souffrant de toux trop sèche, non accompagnée de crachats. La prise de tels médicaments améliore la fonction de sécrétion des bronches. En les prenant, la patiente facilite le retrait des expectorations des bronches. Au cas où le retrait des expectorations ne se produirait pas pendant le traitement, sa quantité est insignifiante, alors que le mucus sécrété est épais et visqueux, dans ce cas, le patient est prescrit avec un effet mucolytique du second type. Le troisième type comprend les médicaments que les médecins prescrivent pour le traitement de la toux, en procédant à la libération de mucus épais en grande quantité.

Mucolytiques à base de plantes

Les anciens Slaves utilisaient diverses plantes à des fins médicinales. Beaucoup de fleurs et d'herbes qui poussent dans notre pays sont reconnues comme de bons outils qui aident à lutter non seulement contre la toux, mais aussi contre le froid. Dans ce cas, le traitement avec de tels médicaments naturels garantit l'absence d'effets secondaires. Les pharmacologues utilisent généralement des herbes, ainsi que des extraits et des mélanges secs qui, au cours du traitement, ont un effet anti-inflammatoire et réduisent ainsi l'œdème muqueux.

Les préparations à base de thym ont également un effet positif sur les voies respiratoires supérieures. Leur utilisation peut réduire l'inflammation qui s'est produite dans la gorge. Bronhikum fait partie de ces médicaments. Ce médicament, destiné au traitement de la toux, contient de l'extrait de feuille de lierre et contient également de la racine d'Althea. Ce médicament a une action mucolytique prononcée.

Lorsque la thérapie avec cet outil crée les conditions nécessaires pour un retrait facile des expectorations des bronches. Dans cet outil, vous trouverez des extraits de thym et de plantain qui permettent de traiter efficacement la bronchite et la trachéite, affectant difficilement l'écoulement des expectorations. Ces médicaments comprennent les comprimés Mukaltin et le sirop Linkas, qui aident à lutter efficacement contre la toux.

Fonds pour les enfants

Habituellement, pour le traitement de la toux chez l'enfant, utilisez des médicaments à base de plantes. Ces médicaments sont prescrits pour la détection des maladies des voies respiratoires supérieures chez les bébés, ainsi qu'en présence de maladies pulmonaires prolongées. L'un des médicaments à base naturelle est le médicament Mukaltin. Les instructions d'utilisation de cet outil indiquent qu'il peut être utilisé en pédiatrie. Les experts prescrivent ce médicament pour traiter la forte toux chez les enfants. Mais au-delà, il existe d'autres médicaments plus populaires. Par exemple, sirop Alteyka et Pertussin.

Aide également à lutter contre la toux de Stopptussin et de Bronhikum. Ces médicaments sont sans danger pour le traitement et sont utilisés en raison du fait que leur composition est principalement composée de composants d'origine végétale. Lorsqu'elles sont reçues, la densité des expectorations diminue et la fonction excrétrice des bronches s'améliore.

La réception de fonds pour les enfants qui ont un effet mucolytique sur un enfant souffrant de toux ne porte pas préjudice à la santé. Cependant, si vous vous soignez vous-même, vous devriez alors consulter un pédiatre et consulter un agent spécifique avant le traitement. Notez que les enfants contre la toux ne doivent être traités que sous la surveillance du médecin traitant.

Médicaments pour adultes

À l’heure actuelle, l’industrie pharmacologique propose une vaste sélection de médicaments mucolytiques et d’expectorants. Certains médicaments ne sont utilisés que pour traiter les adultes. La principale contre-indication de ces fonds est l'âge de 12 ans. Pour les adultes, les médicaments les plus courants sont les suivants:

  • Herbion. Disponible sous la forme d'un sirop;
  • Gadelix;
  • Lasolvan. Disponible en sirop
  • Bronholitine En pharmacie, cet outil est proposé sous forme de mélange;
  • Prospan. Le fabricant du médicament le libère sous forme de mélange;
  • Bromhexine. Ce médicament est disponible sous forme de mélange et de comprimés.

Les plus courants sont précisément les médicaments qui aident à traiter efficacement la toux. Certains d'entre eux sont composés d'ingrédients végétaux. D'autres sont composés d'ingrédients de nature synthétique. Cependant, ils montrent tous deux une efficacité élevée dans le traitement des maladies des voies respiratoires supérieures et inférieures.

Médicaments pour enfants

Dans le réseau des pharmacies, vous pouvez trouver un grand nombre d’agents pharmacologiques destinés au traitement de la toux chez les enfants. La plupart des médicaments proposés sont des agents ayant un effet mucolytique. La liste des médicaments pédiatriques les plus courants et les plus couramment prescrits est la suivante:

  • Dr. Mom sirop;
  • Comprimés de Mukaltin;
  • Sirop de réglisse.

En raison du fait que des composants à base de plantes sont présents dans la composition de ces médicaments, il est nécessaire de prendre en compte la présence d'une allergie aux composants dans leur composition lors du traitement avec leur utilisation.

Toux Expectorant

En pharmacie, les produits à effet expectorant sont présentés sous forme de préparations à base de plantes, ainsi que de médicaments à base de composants synthétiques. Quels moyens utiliser pour le traitement de la maladie, décide le médecin traitant. Il prend en compte la présence d'un patient présentant une toux ou son absence, la libération d'expectorations visqueuses et les expectorations difficiles à éliminer. Le plus souvent, les patients ont prescrit des outils tels que Lasolvan, Prospan. L'ACC 200, l'ACC Long et, en outre, le Sinekod, le Bronkhostop, l'Ambrobene et un certain nombre d'autres médicaments peuvent également être prescrits.

Préparations expectorantes pour enfants

De nombreux médicaments ayant un effet expectorant ont une composition de thermopsis aux herbes. Ces médicaments comprennent le médicament Thermopsol, que le fabricant fabrique sous forme de comprimés. Codelac Broncho est un autre remède contre la toux, qui est proposé dans les pharmacies sous forme de comprimés et de sirop. Avec une extrême prudence, il est nécessaire d'aborder l'utilisation dans la thérapie complexe de ces agents pour le traitement de la toux chez les enfants. Même si le surdosage est faible, le bébé peut avoir des vomissements.

En outre, vous devez savoir que la prise de mucolytiques stimule la fonction respiratoire, qui est remplacée par l’oppression. Par conséquent, les expectorants pour les parents ne devraient être utilisés que conformément à la nomination du médecin traitant. Dans ce cas, le dosage du médicament mucolytique doit être strictement suivi.

Ne pas dépasser la dose prescrite par le pédiatre. Vous devez connaître un autre point important. Le médicament Codelac est classé par un groupe d'experts comme un groupe de médicaments expectorants et mucolytiques. Par conséquent, seul un médecin peut décider d'utiliser ou non cet agent pour le traitement d'un enfant pour le traitement de maladies respiratoires.

Toux: traitement chez l'adulte

De nombreuses personnes atteintes de maladies respiratoires ont suggéré que les médicaments expectorants ayant un bon effet thérapeutique étaient coûteux et publicisés. Cependant, très souvent, cette opinion s’avère erronée, car le médicament qui assure l’élimination de la pathologie est efficace. L'efficacité du moyen ne dépend pas de sa valeur. En outre, la tarification n'affecte pas son efficacité.

Tout dépend en grande partie de la politique de prix suivie par la chaîne de pharmacies, ainsi que par le fabricant du médicament. Si une personne tousse avec un trouble respiratoire et qu'il n'y a pas de crachats, elle est considérée comme sèche. Dans de tels cas, pour éliminer ce symptôme déplaisant, les spécialistes prescrivent Sinekod, Codéine, Kofex à des patients.

Dans les cas où l'écoulement des crachats est extrêmement mauvais dans le cas d'une maladie, ce ne sont pas ces médicaments qui sont efficaces, mais complètement différents. Prescrire des médicaments qui provoquent un éclaircissement des expectorations. Une telle action est possédée par des agents mucolytiques tels que Gadelix, Lasolvan et Prospan.

L'accumulation abondante de mucus dans les voies respiratoires est accompagnée d'une toux grasse qui se produit. Par conséquent, dans de tels cas, prescrire des remèdes qui ont un effet expectorant, tout en n'ayant pas d'action mucolytique. Ambroxol, Bromhexine et Erespal sont de tels médicaments. Si le médicament pour le traitement de la maladie est choisi correctement, il permettra un rétablissement rapide. Pour cette raison, l'auto-traitement dans tous les cas n'a pas à faire.

Conclusion

Les maladies virales sont actuellement parmi les plus courantes. Ceux-ci incluent des maladies des voies respiratoires, qui surviennent le plus souvent en raison de la pénétration du virus dans le corps humain. La toux est un symptôme courant de toute maladie respiratoire. Il peut être humide ou sec. Pour se débarrasser le plus rapidement possible de ce symptôme déplaisant, la première chose à faire pour un malade est de consulter un médecin.

Lors de l'examen du patient, le spécialiste établira un diagnostic précis et vous prescrira le traitement approprié. Aujourd'hui, il existe un grand choix de médicaments pour éliminer les maladies respiratoires, ainsi que les symptômes de la toux sèche ou mouillée. Bien que le choix de médicaments soit assez vaste et que tout le monde puisse acheter des médicaments en pharmacie et suivre un traitement, cela ne devrait pas être fait.

Si un agent mucolytique particulier convient à une personne, il peut ne pas apporter le soulagement souhaité à une autre. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’effectuer le traitement uniquement sur prescription médicale et de respecter le dosage de l’agent utilisé. La toux affecte non seulement les adultes, mais aussi les enfants. Pour leur traitement, des moyens complètement différents sont nécessaires.

En outre, il est nécessaire de prendre des précautions particulières lors du traitement des maladies respiratoires chez les bébés, car leur corps est très sensible aux médicaments et un mauvais choix du médicament peut entraîner des conséquences graves pour le corps d'un petit patient. Il est préférable de faire un choix en faveur des produits à base de plantes, car ils n'ont aucun effet secondaire et ont un effet ménageant sur le corps de l'enfant.

http://lor.guru/recepty/mukoliticheskoe-deystvie-spisok-lekarstv-chto-eto-takoe.html

Plus D'Articles Sur La Santé Pulmonaire